Mavericks

67,6% aux lancers-francs pour Luka Doncic cette saison : pour des step-backs du logo y’a du monde, mais pour réussir des lancers y’a plus personne

Luka Doncic 19 août 2021 pari

Voici Luka Doncic quand il doit s’avancer sur la ligne des lancers-francs, ça va il a pas l’air trop traumatisé non ?

Source image : NBA League Pass

Luka Doncic a un point faible. Voici une phrase qui peut paraître irréelle et pourtant l’arrière des Mavs est en galère aux lancers cette saison. Le Wonder Boy n’a jamais été un grand aficionado de la ligne de réparation mais après sept semaines de compétition, il affiche sa pire moyenne en carrière avec 67,6% de réussite. Alors Luka c’est quoi le problème ? 

Luka Doncic est un joueur plus que talentueux qui a seulement 22 piges et qui a déjà rousté de nombreux pères de familles, aussi bien sur le Vieux Continent qu’au pays de l’Oncle Sam. Capable de scorer de n’importe où et dans n’importe quelle position, le pote de Trae Young  semble pourtant avoir les mains qui tremblent quand il s’agit de tirer un lancer franc. Un vulgaire shoot sans opposition à 4,6 mètres du cercle devrait être une formalité pour un zinzin aussi adroit et clutch que lui. En 18 matchs, Doncic est venu à 102 reprises sur la ligne mais il n’a fait ficelle que 69 fois, soit un pourcentage de 67,6% de réussite… le même que Rudy Gobert. Sans faire offense à notre Gobzilla national, on ne peut pas dire que les deux joueurs possèdent la même habilité au shoot. Luka Doncic serait-il affecté par la pression une fois sur la ligne des lancers-francs ? Serait-il friable mentalement ? Franchement on a du mal à croire cette phrase vu les dingueries qu’il est capable de balancer dans le money time, et on se demande donc bien ce qui cloche pour l’arrière des Mavericks. Peut-être que c’est une question de rythme, certains semblent parfois plus à l’aise quand il faut planter de loin et en mouvement que tout seul et à l’arrêt sur la ligne.

Les hommes mentent, pas les chiffres et quand on prend les statistiques globales de Luka en NBA, on se rend compte que le Slovène n’a jamais été en odeur de sainteté sur la ligne de réparation avec 73% de réussite en carrière. 73% c’est aussi le taux de réussite de LeBron James en carrière mais on sait bien que le cyborg n’est pas un exemple dans ce domaine. Copier le King c’est bien mais pas pour les lancers Luka. Avec 25,4 pions par soir, la natif de Ljubljana montre bien que ses stats ne dépendent pas des coups de sifflet. Certains ne peuvent pas en dire autant, mais imaginez un peu si Don Luka tournait autour des 80% de réussite, le blondinet pourrait alors atteindre des stats bien plus impressionnantes. Le 29 novembre dernier contre Cleveland, le numéro 77 de Dallas a vécu un cauchemar avec un vilain 0 sur 4 aux lancers… s’il en avait encore Jason Kidd s’arracherait les cheveux. Pour un joueur de son calibre, shooter à 67,6% aux lancers peut vite devenir problématique, surtout quand vous êtes l’option numéro uno de votre équipe et que vous devez l’amener vers les sommets. Nous ne sommes encore qu’au début du marathon et personne ne tirera sur l’oiseau Luka s’il rate ses lancers-francs en saison régulière, mais le Slovène serait bien malin de gommer ce problème avant l’arrivée du printemps.

Luka Doncic a les mains moites quand il s’agit de tirer des lancers-francs, c’est un fait. 67,6% de réussite c’est trop peu pour le joueur qu’il est et c’est surtout incompréhensible au vu des qualités techniques du zinzin. Le Slovène est encore jeune et il va certainement bosser ses lancers pour s’éviter un Hack-a-Luka. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top