Nets

Kings of New York : les Nets tapent les Knicks dans un thriller (112-110), James Harden sort de sa boîte avec 34 points !

James Harden Nets vs New York 1 décembre 2021

James Harden a peut-être livré son meilleur match de la saison contre les Knicks.

Source image : NBA League Pass

C’était la première grosse affiche de la nuit et le derby de New York a tenu toutes ses promesses. Un Barclays Center plein à craquer, du show, un match au couteau. C’est parti pour le récap !

Pour les stats maison des meilleurs ennemis de la Grosse Pomme, c’est juste ici.

Quoi de mieux qu’un Nets-Knicks pour commencer une nuit NBA et se mettre direct dans l’ambiance ? On en commanderait bien un tous les soirs ! À l’heure d’attaquer cette rencontre, six places séparent les deux rivaux. Pourtant, les Knicks ne comptent pas se laisser marcher sur les pieds et ils le prouvent avec un gros début de match. Julius Randle joue les facilitateurs pour les copains et tout le monde participe au scoring. En face, James Harden a activé le mode Houston et il est injouable pour porter les siens (28 points… à la pause), bien aidé par le jeune et talentueux Cam Thomas. Comme souvent cette saison, les renforts de la second unit sont une bonne nouvelle pour New York et le trio Rose-Quickley-Toppin se met en marche. Le natif de Chicago crosse salement un Paul Millsap qui ne tient plus sur ses guiboles et les Knicks reprennent progressivement le contrôle du match derrière un Julius Randle en parfait leader d’équipe. Que ce soit en défense pour gêner KD ou en attaque, le MIP 2021 fait un super boulot et il permet à NY de rester devant à la pause. (61-60)

Le break va faire du bien à des Nets qui reviennent avec de meilleurs intentions. Patty Mills est dans tous les bons coups et il enchaîne deux bombes du parking et deux interceptions dès le retour des vestiaires. James Harden claque un énorme putback avec la célébration pour électriser le Barclays Center et Brooklyn pose un 12-0 qui met New York sous l’eau. On se dit que ça sent le sapin pour Tom Thibodeau et les siens mais ils vont encore trouver l’énergie pour revenir dans le match. Julius Randle sort les muscles à l’intérieur, Alec Burks apporte de précieux buckets et Fournier ajoute deux bombes depuis Charenton. Avant le début du money time, seuls quatre points séparent les deux équipes. On espérait sortir le popcorn et le GIF Michael Jackson et on n’a pas été déçus par le scénario. Les deux rivaux se rendent coup pour coup, Kevin Durant oublie son début de match délicat pour enchaîner les paniers clutchs et Brooklyn réussit à prendre trois points d’avance à 20 secondes du terme. Qui vient alors pour sauver les Knicks ? Evan Fournier. Benché une grosse partie du quatrième quart-temps, Vavane envoie un missile téléguidé pour égaliser à 110 partout. Malheureusement pour l’arrière tricolore, la dernière possession verra James Johnson récupérer deux lancers sur une faute de Mitchell Robinson. Fournier aura une dernière chance pour la win mais sa prière ne fera que toucher le cercle. Victoire Nets.

Quel match nom de Dieu et que de héros sur le parquet. Pour Brooklyn, on retient évidemment l’énorme prestation de James Harden (34 points, 10 rebonds, 8 passes), probablement l’une de ses meilleures cette saison. Kevin Durant a aussi été excellent et il s’est bien repris dans le money time pour planter onze des quinze derniers points de son équipe. Côté New York, on notera le super match de Julius Randle mais aussi l’excellente première d’Alec Burks dans le cinq de départ. Efficace en attaque et travailleur en défense, l’ancien du Jazz a fait plaisir ce soir et il a vite fait oublier un Kemba Walker désormais simple spectateur. Malheureusement pour le nouveau guard titulaire des Knicks, cela n’aura pas suffi.

Les Nets se sont arrachés et ils ont réussi à se débarrasser des Knicks dans le derby. On a eu le droit à un vrai thriller, un super match de basket et on en redemande. Pourquoi pas sept de plus d’ici quelques mois hein ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top