Heat

Bam Adebayo doit se faire opérer du pouce : quatre à six semaines d’absence, sale nouvelle pour le Heat !

Bam Adebayo 22 octobre 2021

Aie…

Source image : NBA League Pass

C’est le genre de breaking qu’on n’aime pas trop. Vous savez, ces breaking news qui tombent un peu sans prévenir et qui nous alertent d’un gros bobo pour un joueur majeur. Cette fois-ci, ça concerne le pivot All-Star du Heat Bam Adebayo, qui sera absent plusieurs semaines à cause d’une blessure au pouce.

C’est Shams Charania qui a annoncé la mauvaise nouvelle en premier. “Heat star Bam Adebayo has suffered a torn UCL”, voilà la première partie du tweet du Shams et on a d’abord cru au pire. UCL, ACL, y’a qu’une lettre de différence et on imaginait déjà Bam se tenir le genou à cause d’une rupture d’un ligament croisé. Ce n’est qu’après qu’on a compris qu’il s’agit en fait d’une blessure au pouce. Adebayo souffre finalement d’une rupture du ligament collatéral ulnaire du pouce droit, un bobo qui date de la défaite du Heat face aux Nuggets il y a deux jours. On ne va pas vous sortir un cours d’anatomie en pleine soirée mais ce que vous devez savoir aujourd’hui, c’est que Bam doit passer sur la table d’opération pour réparer ça. Et quand on parle d’opération, souvent l’absence se compte en semaines voire en mois. Dans le cas du pivot du Heat, ça parlait initialement d’une absence jusqu’à nouvel ordre, sans véritable précision. Mais Adrian Wojnarowski d’ESPN est venu éclairer un peu notre lanterne en disant que Bam devra rester éloigné des terrains entre quatre et six semaines. Résultat, il faudra attendre l’année 2022 pour revoir Adebayo jouer au basket, et possiblement jusqu’à la mi-janvier. Bref, le mois de Noël commence avec un cadeau empoisonné pour Bam et le Heat.

Pas besoin d’y aller par quatre chemins, Bam Adebayo représente évidemment un pilier de Miami des deux côtés du terrain. All-Star en 2020 et membre à deux reprises de la NBA All-Defensive Second Team (2020, 2021), Adebayo tourne cette saison à 18,7 points (51,9% au tir), 10,2 rebonds, 3,2 passes décisives et 1,1 interception par soir, tout ça au sein d’une équipe du Heat actuellement sur le podium de la Conférence Est (13 victoires, 8 défaites). Sa polyvalence en attaque comme en défense est au cœur du succès de la formation floridienne, qui va désormais devoir se débrouiller avec du Dewayne Dedmon sur le poste 5. Ce dernier a été titu lors des trois matchs ratés par Bam en ce début de saison, et le coach du Heat Erik Spoelstra lui donne habituellement une quinzaine de minutes en sortie de banc pour 5,3 points et 4,9 rebonds de moyenne à 58% au tir. On peut faire confiance à Spoelstra pour bien s’adapter, et peut-être qu’il tentera de jouer petit plus souvent avec Bam à l’infirmerie. Ou alors ce sera l’occasion de voir le jeunot Omer Yurtseven avec un temps de jeu plus important. En tout cas, peu importe ce que Coach Spo décidera, c’est évidemment impossible de combler complètement l’absence d’un Bam Adebayo malgré la présence de mecs très solides comme Jimmy Butler, Kyle Lowry, Tyler Herro ect. Et si toutes les blessures tombent mal, celle-là arrive en plus pile-poil avant une série de matchs pas facile à gérer pour Miami : Cleveland à la maison, Indiana et Milwaukee en déplacement, réception des Grizzlies, des Bucks puis des Bulls, avant deux confrontations contre les Cavaliers et les Sixers à l’extérieur. Tendu…

Sale nouvelle pour le Heat. Perdre Bam Adebayo pour la fin de l’année 2021 et le début de l’année 2022, on a connu mieux comme glissade. Au Heat de faire au mieux pour ne pas trop chuter dans la hiérarchie de l’Est, où le classement est ultra serré jusqu’à la… onzième place (seulement deux matchs d’écart entre le Heat et les Celtics). 

Source texte : The Athletic / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top