Suns

Fracture de fatigue au genou et absence longue durée pour Frank Kaminsky : mauvaise nouvelle pour Frank the Tank dans la course au MVP

Frank Kaminsky

La tête de Franky quand le docteur lui a filé son arrêt maladie, y a d’la joie !

Source image : YouTube

Frank Kaminsky va devoir passer son tour pour soigner une fracture de fatigue au genou droit. Une blessure qui intervient alors que l’intérieur des Suns réalisait un bien chouette début de saison. Aucune date de retour n’est prévue pour le moment, coup dur pour le joueur préféré de ton joueur préféré.

Autant être honnête d’entrée, quand on pense aux Suns on pense à CP3, Devin Booker ou Deandre Ayton, à la rigueur à Javale McGee pour l’ensemble de son œuvre, mais Frank Kaminsky n’est certainement pas le nom qui nous vient à l’esprit en premier. Et pourtant, en ce début de saison le fermier des Cactus est un piquant essentiel pour Monty Williams. En neuf matchs il tourne ainsi à 10,8 points, 4,6 rebonds, 1,4 assist et 54,5% de réussite au shoot, tout ça en en 20 minutes sur les parquets, sans oublier un petit 33,3% bien simpatico depuis la buvette. Pas mal pour un mec qui participerait à chaque saison de L’amour est dans le pré s’il ne jouait pas au basket. Pour retrouver un Franky aussi efficace il faut remonter à la saison 2017-18, l’intérieur portait alors le maillot des Hornets et il avait fini la saison avec 11,1 points, 3,6 rebonds et 1,6 passe au sein d’une franchise qui croyait encore en Michael Kidd-Gilchrist… douce époque. Bref, pour sa troisième saison dans l’Arizona Frank Kaminsky était bien chaud mais son genou droit lui a mis un sacré coup de pression. Résultat : fracture de fatigue et durée d’absence indéterminée.

C’est dommage pour le natif de l’Illinois qui en l’absence de Deandre Ayton avait montré un vrai niveau de jeu, notamment en saccageant l’horlogerie de Damian Lillard il y a quelques jours : 31 points en 32 minutes avec 7 rebonds et 3 passes sans oublier la victoire 119-109. Forcément c’était une soirée record pour Franky, qui tapait alors son career high et sa ville natale de Lisle en profitait pour décréter le 10 novembre comme jour férié. En ce début de semaine, les habitants doivent par contre se réveiller avec un sacré coup de barre en lisant les nouvelles sur le genou du héros local. Tout le monde est dans la sauce et les Suns n’y échappent pas. Non ils ne vont pas perdre tous leurs matchs sans Franky, ils ont d’ailleurs remporté les trois derniers sans lui atteignant douze victoires de rang, mais son absence laisse un trou dans la rotation de Coach Monty et le chef des Cactus va devoir répartir une vingtaine de minutes sans trop tirer sur la corde de Deandre Ayton qui vient juste de revenir. La raquette des Suns est touchée mais elle est loin d’être coulée puisque derrière Ayton les Javale McGee ou même… Jalen Smith pourraient être sollicités davantage dans les semaines à venir. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et pendant ce temps là le petit Franky bricolera son genou droit à l’infirmerie. On espère un retour rapide de Frank the Tank pour qu’il ne prenne pas trop de retard dans la course au MVP, l’espoir fait vivre.

Frank the Tank va squatter l’infirmerie de l’Arizona pour un petit moment à cause d’une fracture de fatigue. Coup dur pour Franky qui était en train de réaliser un début de saison solide avant que son genou ne fasse des siennes. Coup dur aussi pour les Suns qui vont devoir faire sans une dizaine de pions en sortie de banc et ce jusqu’à nouvel ordre.

Source Texte : Gerald Bourguet.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top