Jazz

Rudy Gay a fait ses débuts avec le Jazz : 20 points en 18 minutes, on appelle ça une rentrée réussie

Rudy Gay Jazz 19 novembre 2021

Six mois après son dernier match, Rudy Gay a enfin pu retrouver les terrains.

Source image : NBA League Pass

Six mois après son dernier match, Rudy Gay était de nouveau en short cette nuit. Pour sa grande première avec le Jazz, l’ancien protégé de Gregg Popovich a sorti le grand jeu. 

Pour les stats maison de la rentrée NBA de Rudy Gay, c’est juste ici. 

On avait presque oublié son existence mais Rudy Gay est bien un membre du Jazz depuis cet été. Opéré du talon droit en juin dernier, l’ailier avait été obligé de zapper non seulement le training camp mais aussi la présaison et tout le premier mois de compétition. Ayant enfin reçu le feu vert des toubibs, « Big Truck » a pu faire sa rentrée cette nuit contre les Raptors. Opposé à son ancienne équipe (bon, il n’a fait qu’un an là-bas), le double champion du Monde n’a pas mis longtemps à prendre ses marques auprès de ses nouveaux coéquipiers. Co-meilleur marqueur d’Utah, il finit le match avec 20 points, 5 rebonds à 7/8 au tir dont un très joli 5/6 de loin. La cerise sur le gâteau ? Il a fait cette ligne de stats en… 18 minutes. Grâce à la performance de sa nouvelle recrue, à un collectif hyper costaud mais aussi à un Rudy Gobert excellent (14 points, 11 rebonds, à 100% au shoot !), Utah va finalement disposer de Toronto sans trembler.

Que retenir de ce retour sur les parquets pour Gay ? Déjà qu’on ne s’attendait pas un tel niveau pour une première en six mois. Évidemment, il ne faut pas s’attendre à une perf’ pareille tous les soirs mais Utah peut clairement savourer ce nouveau renfort pour son banc. Avec les absences fréquentes de Mike Conley, Quin Snyder était souvent contraint de faire passer Joe Ingles avec les titulaires, ce qui laissait Jordan Clarkson faire tout le boulot pour la second unit, pour le meilleur ou pour le pire. Avec le retour sur le banc de l’Australien et l’addition de Rudy Gay, Utah peut rêver d’une seconde escouade qui a fière allure. Malgré ses 35 printemps, celui qui partage un prénom avec notre Gobzilla national peut encore rendre de précieux services. Il tournait encore à 11 points de moyenne en 21 minutes et 38% derrière l’arc la saison dernière. Une précision à longue distance qui pourrait être bien utile au Jazz sur ce début de saison. Alors qu’ils étaient parmi les meilleurs du parking en 2020-21, ils ne sont que vingt-deuxièmes depuis la reprise. Une stat qui risque de vite évoluer dans les prochaines semaines si le dunkeur survitaminé continue d’enchaîner les ficelles de loin.

Rudy Gay a joué ses premières minutes sous le maillot du Jazz et il s’est déjà trouvé un match référence ! 20 points en 18 minutes et des pourcentages de fou, il faudra pas s’étonner si Utah a un nouveau candidat pour le titre de meilleur remplaçant d’ici quelques mois. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top