NCAA

Chet Holmgren a fait ses débuts en NCAA : 14 points, 13 rebonds, 6 passes et 7 contres, le freak de Gonzaga impressionne déjà

Ça y est, la saison NCAA est officiellement lancée et certains n’ont pas perdu de temps pour s’illustrer lors de la première fournée de matchs cette nuit. Parmi eux ? Chet Holmgren, favori pour être le premier choix de la Draft NBA 2022 et déjà bien en forme.

La nouvelle pépite de Gonzaga s’est bien amusée face aux Trailblazers de Portland Dixie State, lançant ainsi sa saison universitaire du bon pied. Bon, évidemment, vu la différence de niveau entre les Bulldogs – classés #1 dans le pays et dernier finaliste NCAA – et cette petite université située quelque part dans l’Utah, on va éviter de s’enflammer mais tout de même : 14 points (4/6 au tir, 6/9 aux lancers-francs), 13 rebonds, 6 passes (mais 5 turnovers), 7 contres (record de l’université égalé), ça vous donne un petit aperçu du potentiel de Chet Holmgren. Géant de 2m13 mais bien gringalet (88 kilos), Holmgren fait partie de ces prospects qui font tourner la tête des scouts, une sorte de licorne des années 2020 que beaucoup voient dans le costume de numéro un de la prochaine Draft NBA. Pour sa première sortie officielle, Chet est tout simplement devenu le premier joueur en un quart de siècle à terminer avec 10 points, 10 rebonds, 5 passes et 5 contres pour ses grands débuts en Division I NCAA. On a connu pire comme départ. Sous son impulsion, les Bulldogs n’ont fait qu’une bouchée des Trailblazers en s’imposant sans trembler 97-63 dans leur salle.

Ce qu’il faut également retenir de la rentrée NCAA

  • Dans le choc de la nuit entre Duke (#9) et Kentucky (#10) au Madison Square Garden (c’était l’un des deux matchs du Champions Classic), les Blue Devils ont fait le boulot en s’imposant 79-71. Paolo Banchero, freshman de Duke et considéré comme un potentiel first pick à la Draft NBA 2022, a tout de suite impressionné avec 22 points et 7 rebonds, tout comme Trevor Keels – un autre petit nouveau – qui a lui fini meilleur scoreur de la rencontre avec 25 pions. La tournée d’adieu de Mike Krzyzewski commence bien, Coach K recevant même six bouteilles de vin de la part du staff du Garden.

  • Emoni Bates a fait ses débuts officiels avec les Memphis Tigers de Penny Hardaway. Et à l’image de Chet Holmgren, il n’est pas passé à côté. Celui qu’on compare souvent à Kevin Durant et qui fait partie des top prospects pour la Draft NBA 2023 (avec Victor Wembanyama, qui vient juste de se péter un doigt d’ailleurs) a terminé avec 17 points, 4 rebonds, 4 passes et 1 interception, à 6/9 au tir dont 4/7 du parking en 30 minutes. C’est vrai que ça ressemble pas mal à une ligne de stats de KD non ? Possédant une grosse équipe sur le papier avec également le freshman Jalen Duren ainsi que Lester Quinones et DeAndre Williams, la bande à Penny a commencé sa saison avec une large victoire contre Tennessee Tech 89-65.

  • Les favoris ont quasiment tous répondu présent en cette soirée d’ouverture. Parmi les équipes du Top 25 ayant affronté des universités non classées, seule celle de Virginia (classée #25) est tombée contre Navy. Certes, Houston (#15) n’est pas passé loin de la correctionnelle contre Hofstra (victoire 83-75 en prolongation), tout comme Ohio State (#17) face à Akron (victoire 67-66), mais globalement y’a pas eu de surprise. UCLA (#2), Villanova (#4) et Texas (#5) ont gagné sans trembler, tandis que Kansas (#3) a pris le dessus 87-74 sur Michigan State dans l’autre match du Champions Classic.

  • Des shoots du logo, ça existe aussi en NCAA. Et en plus, pour un game-winner. November Madness !

Une bonne dose de highlights pour finir 

Un Chet Holmgren déjà dominant, un Emoni Bates bien chaud, un premier choc qui a tenu ses promesses au Madison Square Garden et des highlights à foison… pas de doute, la saison universitaire 2021-22 commence fort et quelque chose nous dit qu’on ne va pas s’ennuyer cette année !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top