Nuggets

Les frères Jokic face aux frères Morris, le beef qui monte en NBA : beaucoup de pipeau mais une… vraie possibilité d’octogone ?

Jokic brothers 10 novembre 2021

Rendez-vous ou pas rendez-vous sur le ring, la rencontre entre les frères Morris et les frères Jokic est… exotique. Vite vite, la suite.

Source image : montage via YouTube

Vous n’avez pas pu passer à côté hier. Dans la nuit de lundi à mardi Nikola Jokic et Markieff Morris se sont échangés quelques bousculades de forains et hier, c’est carrément la famille des uns et des autres qui est entrée dans la danse. Et entre les siphonnés du bocal américains et les mangeurs d’animaux vivants serbes, il y a de quoi imaginer une sacrée suite à ces aventures…

Remettons les choses dans l’ordre. Mardi matin, environ 5h30 à Noirmoutier, et une scène de chaos envahit l’écran du NBA League Pass. Nikola Jokic vient de répondre de la plus mauvaise des manières au 1 483ème coup fourré de la carrière de Markieff Morris, Niko est posé sur le banc et Kieff tente de se souvenir de son prénom. Après quelques bousculades, une preuve de la virilité de Tyler Herro et deux ou trois propositions de Jimmy Butler, tout le monde termine le match tranquillement en regardant Bol Bol traverser le terrain en quatre foulées. A la fin du match les joueurs du Heat tenteront même d’en découdre avec ceux de Denver, façon de parler hein car vive le spectacle, mais c’est donc dans la journée d’hier que le beef a pris des proportions… familiales. Petit résumé en quelques tweets, et on en parle après.

Alors de deux choses l’une. 1) On sait l’effervescence que peut provoquer ce genre d’incident et la manière avec laquelle les réseaux sociaux peuvent enflammer le bidon donc merci de mettre un peu de nuance et d’attendre un peu avant de prendre vos billets pour le fight. 2) Si vous suivez un peu la NBA vous n’êtes pas sans savoir que Marcus et Markieff Morris seraient capables de se taper avec leur propre ombre, alors que les frangins du MVP n’ont probablement pas bien peur de deux tatoués alors même qu’ils ont tout l’air de ne jamais avoir fait cuire la viande qu’ils mangent, une viande qu’ils chassent sûrement eux-même d’ailleurs.

L’avenir nous dira si la suite de l’histoire fait pshit telle un octogone imaginaire entre Kaaris et Booba ou si les quatre hommes nous offriront une vraie guerre de clans façon Lopez du 63, mais sachez en tout cas que Jokic 2 et Jokic 3 pourraient bien être présents le 29 novembre prochain à Miami pour insulter quelques daronnes et faire tourner la buvette. Ça promet, ou peut-être pas.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top