Les Français en NBA

La semaine des Français en NBA : le saviez-vous, Joel Ayayi et Petr Cornelie ont joué leurs premières minutes en NBA

Petr Cornelie 31 octobre 2021

Rudy Gobert et Evan Fournier au top, Killian Hayes et Theo Maledon dans le dur, et deux petits nouveaux à rajouter à la liste. Ah oui, et vive la France.

Source image : NBA League Pass

Petite habitude à prendre cette saison, il vous suffira de débarquer ici chaque dimanche pour savoir de quoi la semaine de nos Français de NBA fut faite, avec ce qu’il faut de stats et de prose incroyable pour se sentir bien. Cette semaine ? Rudy Gobert et Evan Fournier sont toujours au top, Nicolas Batum perd des matchs et deux petits nouveaux sont venus s’inscrire à la longue liste des Français ayant arpenté des parquets de NBA. C’est parti pour le petit point hebdo (Turkoglu) !

# Evan Fournier

Hormis ce faux-pas dommageable face à son ancienne franchise d’Orlando, le début de saison d’Evan Fournier est parfait. Le begey a fêté son anniversaire en tête de la Conférence Est, fait assurément partie des leaders de son équipe et enchaîne les soirées fastes et furieuses. T’as les mecs qui vivent leur meilleure vie et puis t’as Evan, qui joue donc son meilleur basket dans la franchise la plus basket au monde. De la défense, de l’adresse, une adaptation qui n’a pas traîné et un bilan quasi-parfait ? Que, demande, le, peuple, de, Charenton.

  • Knicks vs Magic : 8 points à 3/11 au tir dont 2/7 du parking et 0/1 aux lancers, 5 rebonds et 1 passe en 26 minutes
  • Knicks vs Sixers : 18 points à 6/10 au tir dont 4/6 du parking et 2/2 aux lancers, 2 rebonds, 4 passes et 1 contre en 32 minutes
  • Knicks @ Bulls : 10 points à 4/14 au tir dont 2/8 du parking, 3 rebonds, 1 passe et 1 contre en 33 minutes
  • Knicks @ Pelicans : 19 points à 6/14 au tir dont 5/8 du parking et 2/2 aux lancers, 1 rebonds, 2 passes, 2 steals et 1 contre en 37 minutes

# Rudy Gobert

Quand les stats de basket reference ont proposé Rudy Gobert comme le n°1 à la MVP Race, les vannes ont fusé jusqu’à en devenir virales. Sauf que quand on tourne à 18 points et 18 rebonds par match dans la meilleure équipe de la Ligue les chiffres restent les chiffres et que si la saison s’arrêtait effectivement aujourd’hui, notre bon Roi Da Gobert claquerait sans doute un beau podium. Intraitable depuis le début de saison, le Français est dans la forme de sa vie et son équipe gagne, personne n’a encore trouve la solution au problème si ce n’est un demi-Jokic et ce n’est pas une surprise, bref Rudy est en pleine bourre et s’il continue de la sorte il faudra être très fort pour aller lui piquer son quatrième DPOY au printemps.

  • Jazz vs Nuggets : 23 points à 7/8 au tir et 9/16 aux lancers, 16 rebonds et 1 contre en 33 minutes
  • Jazz @ Rockets : 16 points à 5/7 au tir et 6/8 aux lancers, 14 rebonds, 1 passe et 1 contre en 28 minutes
  • Jazz @ Bulls : 17 points à 7/9 au tir et 3/4 aux lancers, 19 rebonds, 1 passe, 1 steal et 3 contres en 32 minutes

# Nicolas Batum

A l’image de ses Clippers cette semaine, Nicolas Batum souffre. Toujours aussi polyvalent, le meilleur ami des Slovènes n’a en revanche pas encore trouvé la mire cette saison, l’une des qualités qui faisaient sa force depuis un an. Paul George dépendance poussée au max à L.A., et comme tous ses petits camarades Nico se cherche. Une belle perf isolée face aux Cavs avec quelques tirs rentrés et son plus gros temps de jeu de la saison, mais une saison qui a donc du mal à se lancer pour le meilleur basketteur français de 2021 selon la FFBB. Ca va venir Nico, ton contre japonais non plus on ne l’avait pas vu arriver.

  • Clippers vs Blazers : 2 points à 1/2 au tir dont 0/1 du parking, 6 rebonds, 1 passe et 2 steals en 22 minutes
  • Clippers vs Cavaliers : 16 points à 6/14 au tir dont 3/9 du parking et 1/3 aux lancers, 4 rebonds, 2 passes et 1 steal en 32 minutes
  • Clippers @ Blazers : 2 points à 1/6 au tir dont 0/4 du parking, 9 rebonds, 3 passes et 1 contre en 26 minutes

# Killian Hayes

Une belle éclaircie face aux Hawks, de l’énergie à Philadelphie et les travers retrouvés face au Magic, malgré une belle complicité naissante avec Cade Cunningham. Killian Hayes a du talent, on l’a vu à Atlanta, mais reste encore ce joueur qui doit plus oser, qui doit se rendre compte qu’il est plus qu’un gestionnaire dans l’attaque des Pistons. Solide en défense, athlétique et plus réfléchi, mais toujours pas ce déclic qui voudrait faire de Kiki un joueur d’impact en attaque. Ça va venir, ça va venir, en espérant que cette phrase ne l’accompagne pas trop longtemps.

  • Pistons @ Hawks : 12 points à 4/11 au tir dont 2/3 du parking et 2/2 aux lancers, 1 rebond, 3 passes, 1 contre et 1 steal en 27 minutes
  • Pistons @ Sixers : 9 points à 4/11 au tir dont 1/4 du parking, 5 rebonds, 4 passes, 1 contre et 2 steals en 32 minutes
  • Pistons vs Magic : 3 points à 1/5 au tir dont 1/4 du parking, 1 rebond et 3 passes en 22 minutes

# Théo Maledon

Y’a d’la friture sur la ligne dans l’Oklahoma. Vraie révélation du camp français la saison dernière au cœur d’un exercice pourtant difficile de sa franchise, Théo se prend de plein fouet l’explosion de Josh Giddey puis la présence obligatoire de Shai Gilgeous-Alexander à la mène du Thunder… et sa confiance s’en ressent. Très peu utilisé en première semaine mais utile à chacune de ses rentrées, la Malédance est devenue malaisante cette semaine puisque Mark Daigneault l’a utilisé face aux Warriors et aux Lakers comme un vulgaire two-way contract devant faire ses preuves. Pas de panique au vu du talent déjà démontré, des preuves déjà faites la saison passée, mais l’idée d’une pétition qui germe dans nos têtes, histoire de rappeler au coach de quoi il est en train de se priver.

  • Thunder vs Sixers : 0 point à 0/2 du parking et 2 rebonds en 13 minutes
  • Thunder vs Warriors : 3 points à 1/5 du parking, 1 rebond, 2 passes et 1 steal en 24 minutes
  • Thunder vs Lakers : 0 point à 0/1 au tir, 1 rebond et 1 passe en 7 minutes
  • Thunder @ Warriors : 1 points à 0/2 au tir dont 0/1 du parking et 1/2 aux lancers, 2 rebonds et 1 passe en 8 minutes

# Timothe Luwawu-Cabarrot

On commence à ramasser les miettes avec notre Timothe sûr, bien installé au bout du banc des Hawks. Une équipe qui tourne bien, un roster profond et complet, et c’est donc en toute logique que TLC prend ce qu’on lui donne, c’est à dire pas grand chose. Posé au chaud dans la third unit de Nate McMillan avec les rookies Jalen Johnson et Sharife Cooper ou encore le petit Skylar Mays, celui qui n’a pas chanté No Scrubs devra surtout sauter sur l’occasion dès lors qu’un ou deux des mecs devant lui auront besoin de repos. On dit pas qu’on souhaite le malheur des gens hein, on dit juste que ça fait partie de la vie.

  • Hawks vs Pistons : 0 point à 0/3 au tir dont 0/1 du parking et 1 rebond en 3 minutes
  • Hawks @ Pelicans : DNP
  • Hawks @ Wizards : DNP
  • Hawks vs Sixers : 1 point à 1/2 aux lancers, 1 rebond et 1 passe en cinq minutes

 # Frank Ntilikina

Franky commence à montrer le bout de son nez à Dallas, profitant par exemple d’un coach qui semble vouloir investir tout le monde. 14 minutes face aux Spurs et deux gros tirs from Strasbourg, quasiment 20 minutes à Denver « grâce » à la raclée assénée par Nikola Jokic et ses Pépites, bref déjà mille fois plus que sus le règne de Tom Thibodeau la saison passée. La fenêtre ne sera pas grande cette saison pour Lilina Niggalina, mais son profil de 3 and D capable de tenir la balle pourrait beaucoup servir à J-Kidd au soutien de son zinzin slovène. Plutôt positif !

  • Mavericks vs Rockets : 2 points à 1/1 au tir et 1 passe en 3 minutes
  • Mavericks vs Spurs : 6 points à 2/6 au tir dont 2/4 du parking et 4 rebonds en 14 minutes
  • Mavericks @ Nuggets : 7 points à 2/6 au tir dont 1/5 du parking et 2/2 aux lancers, 1 rebond, 1 passe, 2 steals et 1 contre en 19 minutes

# Killian Tillie

Un peu comme pour Timo Luwa-Caba, Killian Tillie squatte cette saison le bout de banc d’une équipe qui tourne à mort et on ne peut pas vraiment être étonné du peu de responsabilités qui lui sont offertes par Taylor Jenkins. Des occasions il y en aura, Killian connait la maison et la maison connait Killian. Patience !

  • Grizzlies @ Lakers : DNP
  • Grizzlies @ Blazers : 0 point à 0/4 au tir dont 0/3 du parking et 2 steals en 6 minutes
  • Grizzlies @ Warriors : DNP
  • Grizzlies vs Heat : 3 rebonds et 1 contre en 5 minutes

# Petr Cornelie

Champagne, l’argenté de Tokyo a enfin foulé un parquet de NBA, cinq ans après sa draft. Trois minutes de gambadage avec les Bol Bol et compagnie en fin de blow-out, mais trois minutes tout de même qui font de Petr l’énième français à devenir un vrai joueur NBA, et surtout le premier à le faire avec le même prénom qu’un gardien de but ayant évolué à Rennes et Chelsea, avec un casque. Les opportunités reviendront, Mike Malone a en tout cas prouvé qu’il était au courant de son existence et c’est déjà pas mal.

  • Nuggets vs Cavs : 3 allers-retours rapides, un écran non-porteur et un switch défensif en 3 minutes
  • Nuggets @ Jazz : DNP
  • Nuggets vs Mavericks : DNP
  • Nuggets @ Wolves : DNP

# Joel Ayayi

Que dire à propos de Joel si ce n’est qu’il sera bientôt tonton et qu’il est aujourd’hui en tête de la NBA avec les Wizards. Cadeau bonus pour la première du Jojo ? Avoir pu voir de très près à quoi ressemblait le meilleur joueur du monde, malgré la seule défaite de la saison de Wash pour le moment. Les Sorciers tournent en tout cas à plein régime avec un Frenchie au bout de leur banc, on espère juste que le gamin se nourrira davantage de l’agressivité de Montrezl Harrell que des goûts vestimentaires et capillaires de Kyle Kuzma. C’est un conseil hein, on n’y connait rien nous.

  • Wizards @ Nets : 3 sourires, un signe de la main à Kevin Durant et une douche gratos en 3 minutes
  • Wizards @ Celtics : DNP
  • Wizards vs Hawks : DNP
  • Wizards vs Celtics : DNP

# Yves Pons et Sekou Doumbouya

Toujours pas d’apparition cette année pour les deux joueurs les plus spectaculaires de la Ligue, avec un Yves Pons qui devrait partir s’éclater dès la semaine prochaine en G League et un Sekou Doumbouya qui pourrait en faire de même tout en alimentant son compte Snap de folles vidéos californiennes.

Deux semaines de régulière bientôt et une constante chez les Français de NBA : la Gaule compte clairement en ses rangs deux magnifiques étendards. Ça gagne, ça fait des stats, ça rigole, ça sera probablement All-Star, ça joue… le titre cette saison ? Evan, Rudy, à vous de jouer, et changez rien.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top