Wizards

Bob Ferry est décédé à 84 ans : Baltimore et Washington pleurent une légende, l’architecte des Bullets n’est plus

Bob Ferry Washington Bullets

Bob Ferry, légende des Bullets de Washington et Baltimore.

Source image : Twitter / @WashWizards

Triste nouvelle chez les Washington Wizards : Bob Ferry, ancien joueur et General Manager de la franchise, est décédé hier à l’âge de 84 ans. D.C dit adieu à une de ses légendes. 

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, on parle tout simplement du GM de l’équipe des Bullets, nom précédent des Wizards, championne en 1978 ! Mais avant ça, autorisons nous à revenir un peu en arrière car Bob Ferry n’était pas qu’un dirigeant, ce fut aussi un joueur NBA. Pendant dix ans, cet ancien intérieur va arpenter les parquets, entre les Hawks de Saint Louis, les Pistons et finalement les Bullets. C’est avec l’équipe de Baltimore – car oui, les Bullets jouaient à cette époque à Baltimore et non à Washington – que Ferry passera de l’autre côté du banc. S’il commence en tant qu’assistant coach, c’est finalement dans les bureaux que le natif de Louisville trouvera sa meilleure place. Nommé General Manager à partir de 1973, Bob Ferry devient alors l’architecte d’une équipe qui vise ouvertement le titre, jusqu’à l’atteindre en 1978. De là, il poursuivra sa mission à la tête des Bullets jusqu’en 1990, glanant deux titres de dirigeant de l’année et draftant des joueurs qui auront fait la renommée de la franchise comme Manute Bol ou encore Jeff Malone. Son bilan global ? 13 qualifications en 17 saisons, plus de 700 victoires et une bague. À titre de comparaison, les Wizards n’ont fait les Playoffs que dix fois sur les trente-et-une années qui ont suivi… Dans l’histoire, seuls quatre dirigeants ont atteint le seuil des 700 victoires, 13 qualifications en Playoffs, deux récompenses en tant que dirigeant et, au moins, un titre : R.C. Buford, Jerry West, Jerry Krause et… Bob Ferry. C’est donc bel et bien une légende qui vient de s’éteindre et la franchise de la capitale américaine n’a pas tardé à lui rendre hommage, notamment par la voix de son coach, Wes Unseld Jr.

« Ferry et sa famille sont chers à mes parents, à la famille Unseld et à l’organisation des Wizards. Je sais combien cette période est difficile, alors je veux juste leur faire savoir que nous pensons à eux, que nous nous soucions d’eux et que nous serons là pour eux. »

Les liens entre la famille Unseld et Bob Ferry sont plutôt évidents. Unseld Sr. et Ferry se sont croisés à Baltimore en 1968, le premier venant d’être drafté alors que le second rangeait les sneakers. Le pivot sera évidemment de l’équipe championne en 1978 sous les ordres du GM Ferry et c’est aussi ce dernier qui le nommera à la tête de l’équipe en 1988. Comme un symbole, l’architecte de D.C disparaît donc l’année où le fils arrive à son tour dans la franchise étoilée. On imagine que le nouveau coach des Wizards se serait bien passé d’un tel scénario pour son entrée en poste…

Bob Ferry s’est éteint hier et les fans de Baltimore et Washington pleurent celui qui a écrit les plus belles pages de l’histoire de l’équipe. Nul doute que son héritage ne sera pas oublié de sitôt. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top