Blazers

Damian Lillard au fond du sac : 2/24 à 3-points en trois matchs et une question… a-t-il encore sa place en NBA ?

Alerte enlèvement 26 octobre 2021

Même Ben Simmons et Kyrie Irving font un meilleur début de saison que lui.

Source image : France Info

Incroyable impression qui se dégage en ce début de saison : Damian Lillard est devenu nul. Espèce de Jordan Poole version 2019, espèce de n°6 de Ceyzerieu en DM3, bref le genre de mec qui ne sait que shooter mais qui ne rentre pas ses tirs, le genre de gars que tu ne convoques pas pour le match du dimanche.

Les stats maison du championnat du monde de lancer de parpaings c’est juste ici

Trois choses frappent en ce début de saison à Portland. 1) on commence par le côté positif de la chose et il n’y en aura pas d’autres, ces messieurs Anfernee Simons ou Nassir Little ont montré depuis une semaine, par séquences, que la jeunesse de l’Oregon n’était pas si claquée qu’on veut bien nous le faire croire. On passe aux choses qui fâchent ? Go. 2) Les Blazers ne défendent pas, les Blazers sont nuls. 3) Damian Lillard a failli exterminer Isaiah Hartenstein mais Damian Lillard est nul nul nul, à tel point qu’on s’attend à tout moment à voir Mohamed Henni ressortir de sa caverne pour nous lâcher une vidéo virale. Nouvelle défaite donc pour les Blazers cette nuit, une véritable branlée face aux Clippers d’un… Luke Kennard en feu, et un bilan de 1-2 qui cache à peine les difficultés de Chauncey Billups à faire quelque chose de son roster. Nouvelle défaite et nouvelle disasterclass de leur leader Damian Lillard, celui-là même qu’on se plait à mettre dans la course au trophée de MVP 2022, celui-là même qui est capable de mettre 50 pions tous les soirs de la vie, celui-là même qui fait donc partie des 75 meilleurs joueurs de l’histoire mais pas des 300 meilleurs joueurs de ce début de saison.

L’exagération est volontaire et toi même tu sais que dès demain ce grand maboule peut (et va) nous en coller 56, mais en tout cas ces trois premiers matchs ne sont pas loin de constituer la pire semaine de la carrière de l’horloger de Portland, lui qui tente en vain depuis mercredi de réparer sa montre. 0/9 du parking face à Davion Mitchell et les Kings, 2/7 face aux Suns et donc 0/8 cette nuit, et quand on dit 0/8 on ne parle pas de huit tirs qui rentrent et qui sortent mais bien d’une bonne moitié de ces tirs en mode prières envoyées au hasard. 12 points à 4/15 au final, 4 ballons rendus à Paul George et un match terminé avant même la fin du troisième quart-temps face à un Luke Kennard qui a donc mis plus de tirs en un match que Dame depuis quatre mois. Est-ce qu’il y a péril en la demeure ? Evidemment que non. Est-ce que ça fait bizarre d’associer le nom de Damian Lillard au champ lexical de la brique et du parpaing ? Assurément. Est-ce que le meneur des Blazers nous punira très vite en démarrant sa saison ? Evidemment et tant mieux.

24 ogives envoyées pour deux réussites seulement, merci de ramener le petit Damian à l’accueil et de dire au mec qui se fait passer pour lui de retourner jouer au foot dans le Forez. Le prochain rendez-vous pour nous faire taire ? Jeudi soir face à Memphis, et quelque chose nous dit qu’on ressortira fièrement ce papier pour le mettre en balance avec le réveil de la puce. Chiche ?

2 Commentaires

2 Comments

  1. Ybrik

    26 octobre 2021 à 9 h 28 min at 9 h 28 min

    Faire baisser sa côte pour que le GM de portland accepte de le trade à Philly contre Ben Simmons… Malin ce Lillard….

  2. Dr J

    26 octobre 2021 à 13 h 27 min at 13 h 27 min

    Il serait peut-être temps de trade Lillard pour entourer CJ comme il le mérite. On est en train de ruiner le prime de McCollum ! Simmons aussi pourrait shooter à 8% de loin (encore que), mais au moins, il sait défendre. Simmons pour Lillard, les Blazers enfin vraiment contenders.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top