Top Ten

NBA Top 10 du jour : Jalen Green martyrise ses premiers arceaux, le résultat est… électrique

Jalen Green

Pétard.

Source image : NBA League Pass
Six matchs cette nuit, et forcément quelques highlights à se mettre sous la dent. Si vous êtes fans des Lakers ou de Jalen Green vous avez logiquement passé une bonne soirée, si vous êtes de la famille de Josh Richardson ou de Desmond Bane beaucoup moins. Allez, envoyez le Top 10 !
On commence avec un up-and-under de folie signé Marcus Smart : le Dennis Schroder sauvage attaque la ligne de fond et caviardise son coéquipier dans l’axe, qui n’a plus qu’à sortir un exploit pour berner le défenseur posé dans la raquette. Coup d’œil à Sacramento où le chrono des 24 défile mais affiche encore 13 secondes lorsque Stephen Curry se permet de dégainer sur ce bon vieux Maurice José Harkless. C’est dedans ? C’est dedans. À la huitième place, une chouette passe à terre d’Alperen Sengun pour la coupe de Christian Wood, qui tomar sans même prendre le temps de remercier son pote turc. On file ensuite au Staples Center où Ja Morant copie-colle Marcus Smart en donnant encore un peu plus d’importance au terme d’up-and-under : aucune trace de gravité, Isaac Newton n’a pas fermé l’œil de la nuit.
Les choses sérieuses commencent quand Mo Wagner entame le drive de sa vie, ponctué par une banane sur Obi Toppin : le Garden est mal à l’aise, nous on ne comprend pas. On se réfugie d’ailleurs dans du Jae’Sean Tate avec encore une fois, Alperen Sengun à l’origine de l’action de par une séquence d’acharné. Le premier nommé termine après un joli spin-move qui a renvoyé Josh Richardson dans ses années universitaires. En quatrième position, Miles Bridges chope le ballon dans les mains de James Harden puis file caler son petit 360° dans le ciel du Barclays Center. Pendant ce temps, LeBron colle le cuire de Desmond Bane contre le plexi du Staples Center. On revient à New York pour une monstrueuse claquette de Mitchell Robinson : l’intérieur met le couvercle face au Magic et ce, malgré la défaite. Enfin, en première place de ce Top 10, un tomar électrique de Jalen Green qui tape sa meilleure contre-attaque puis prend littéralement un coup de jus en l’air. Le résultat est… ci-dessous.
On se retrouve la nuit prochaine pour un prochain Top 10, celui-ci était plutôt cool, un peu au-dessus de la moyenne de par la diversité proposée. Des contres, de la défense et des gros tomars, on en veut encore !
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top