Timberwolves

Karl-Anthony Towns regarde des bastons de gorilles avant ses matchs : saison à peine démarrée et KAT a déjà tué le game

Karl-Anthony Towns 20 octobre 2021

Le rituel de Karl-Anthony Towns avant ses matchs ? Regarder des gorilles se tabasser à mort. Et c’est aussi pour ça qu’on est heureux de faire ce métier.

Source image : YouTube

Oubliez tous vos Kevin Durant, vos LeBron James ou vos Stephen Machin, Karl-Anthony Towns a littéralement plié le game hier en lâchant la quote la plus folle de l’automne. Son ambition pour la saison à venir ? Tout le bien qu’il pense d’Anthony Edwards ? Que les Wolves sont pour lui la franchise la mieux gérée de NBA ? Taratata, Charles-Antoine, lui, ce qui le botte, ce sont les bastons de gorille. Time.

Peut-on seulement faire plus WTF comme déclaration ? La réponse est non, en tout cas pas aujourd’hui, pas cette nuit. Petit plaisir au passage de parler de Karl-Anthony Towns pour autre chose que des défaites ou, pire, qu’une actu liée au COVID ou tout autre actu qui fait le malheur de KAT depuis tant d’années, et le pivot des Wolves a donc lâché la bombe du jour quand a été évoqué avec lui la question de son petit rituel d’avant-match. On préfère vous prévenir, vous n’êtes absolument pas prêts pour ce qui va suivre :

quote Karl-Anthony Towns 20 octobre 2021

« Avant les matchs, je sais que Kobe avait dit à l’époque qu’il avait parfois besoin d’écouter des musiques d’Halloween et que ça l’aidait à avancer. Pour ma part je regarde des vidéos de combats de gorilles avant chaque match. J’en suis carrément devenu addict. Je veux savoir qui est le plus fort dans la loi de la nature. Je regarde des vidéos de combats de gorilles tous les jours, et je sais que si j’étais à leur place je m’en sortirais vivant. Quelqu’un doit mourir et ça ne peut pas être moi. »

Alors. Loin de nous l’idée de juger qui que ce soit, mais nous sommes manifestement devant un cas d’école. Le cas d’un homme qui fait clairement partie des meilleurs joueurs de la Ligue depuis une demi-douzaine d’années, du Top 3 NBA à son poste, mais dont les difficultés de sa franchise à exister au haut niveau semblent avoir eu un poids sur certaines de ses décisions. En voilà une belle analyse de pacotille mais une chose est sûre, la barre de rire est une énorme barre de fer et grâce à KAT voilà que l’on vient de passer 30 minutes à regarder des singes se castagner en plein season opener.

On vous laisse à vos propres réactions quant à cette chaude actualité, et nous on part sur Lol City pour imaginer quels rituels certains joueurs NBA peuvent bien avoir avant leurs matchs. On ne vous cache pas qu’on voit bien Nikola Jokic se fouetter avec des chipolatas et Kyrie Irving se faire l’intégrale des chefs d’œuvre de Francis Lalanne, alors à plus pour d’autres infos croustillantes, et nous on vous laisse avec une masterclass de bagarre, juste ci-dessous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top