Equipes

Bilan de la pré-saison, franchise par franchise et à la sauce TrashTalk : la Conférence Ouest !

Russell Westbrook 30 juillet 2021

Les Lakers incapables de gagner un match et les Kings invaincus, voilà une phrase qui définit exactement ce qu’est une pré-saison en NBA.

Source image : NBA League Pass

Deux jours après la fin de la pré-saison et deux jours avant une reprise en fanfare avec un double header Bucks-Nets et Warriors-Lakers prévu mardi soir, on vous balance en deuspi ce qu’il fallait retenir de ces quelques douces soirées amicales. On enchaine avec la Conférence Ouest, avec des Lakers invaincus, nan on déconne.

Le bilan de la Conférence Est juste ici

# Denver Nuggets

Rien de bien nouveau sous le soleil du Colorado. Les leaders ont gambadé et ont déjà montré qu’ils en étaient toujours, et chez les nouveaux venus la lumière est notamment venue du rookie Bones Hyland, à la fois sexy et efficace. A noter également quelques minutes (secondes) pour Petr Cornelie, et les traditionnelles « mixtapes » automnales de Bol Bol.

# Los Angeles Clippers

Tyronn Lue n’a pas trop tiré sur ses stars, et on a davantage vu Terance Mann se faire la main ou Isaiah Hartenstein se démultiplier pour gratter le dernier spot disponible dans le roster.

# Minnesota Timberwolves

Les leaders du groupe ont été économisés, Anthony Edwards s’est mis à défendre et c’est flippant, Malik Beasley débutera probablement sur le banc et Naz Reid a gagné ses galons de chouchou de la franchise. L’ensemble est excitant mais friable comme chaque année, on a envie d’y croire comme chaque année, mais on sait déjà comment ça va finir, comme chaque année.

# Utah Jazz

Rudy Gobert a claqué un 19 points 19 rebonds face aux Pelicans, Jared Butler a montré de très belles choses et aura peut-être un rôle à jouer cette saison, et le Jazz a traversé cette pré-saison en faisant bien attention de ne fatiguer personne. Quand tout le monde est là c’est ultra-costaud, tu parles d’une surprise.

# Sacramento Kings

Un frisson s’empare de nos doigts en écrivant ces lignes. Tristan Thompson, Terence Davis et le rookie Davion Mitchell amènent une hargne tout à fait nouvelle, le groupe est invaincu en pré-saison ET en Summer League, et De’Aaron Fox dit qu’il n’a jamais vu ça. Pour le reste ? Voir à « Minnesota Timberwolves ».

# Oklahoma City Thunder

Une franchise qui risque de prendre des sacrées volées cette saison, mais pas pour autant qu’on ne s’y intéressera pas. Luguentz Dort était un défenseur sous-coté et il est en train de devenir un… sniper sous-coté, Shai Gilgeous-Alexander n’a pas vraiment été sollicité, Théo Maledon non plus, et cette pré-saison a surtout été l’occasion de se dire que Josh Giddey n’était peut-être, finalement, pas un si mauvais choix de Draft.

# Memphis Grizzlies

L’une des équipes qui nous a paru le plus en place, avec un Ja Morant déjà très gourmand, un Jaren Jackson Jr. qui semble également avoir la dalle et un groupe globalement – déjà – très en place. Nos deux frenchies ont très peu joué, avec une mention spéciale pour Yves Pons qui a quand même réussi à caler quelques highlights par-ci et par-là.

# Portland Trail Blazers

Damian Lillard et C.J. McCollum ont trottiné, Jusuf Nurkic a dansé avec Steph Curry, et on a pu apprécier les belles dispositions affichées par Anfernee Simons notamment. C’est un peu maigre comme analyse, mais en même temps les Blazers sont déjà chiants.

# San Antonio Spurs

Plutôt du positif pour les Spurs qui, si l’on attend pas grand chose d’eux cette saison, ont bien joué le jeu ces deux dernières semaines. Dejounte Murray et Keldon Johnson ont de bonnes têtes de leaders, Joshua Primo n’a que 13 ans mais a déjà tapé dans l’œil de Gregg Popovich, et Derrick White a fait son taf de joueur ni bon ni mauvais.

# Phoenix Suns

Devin Booker est revenu assez tard aux affaires, Mikal Bridges et DeAndre Ayton ne pensent qu’à la thune et on les comprend, et c’est… à peu près tout. Pas de panique avec un groupe quasiment inchangé depuis les dernières Finales, et c’est surtout dans les bureaux que les prochaines updates arriveront.

# New Orleans Pelicans

Pas de Zion Williamson en ville et ce pour encore deux bonnes semaines, un Brandon Ingram qui va devoir assurer et assumer, et lors de cette pré-saison ce sont les jeunes qui ont tenu la baraque enfin façon de parler. Le très longiligne Nickeil Alexnader-Walker notamment, et le crush du bayou Trey Murphy, incroyable sniper qui pourraient en étonner plus d’un cette saison.

# Dallas Mavericks

Luka Doncic s’est fendu la poire en piétinant tout le monde un quart d’heure par soir, Kristaps Porzingis a montré de belles choses, Boban Marjanovic a mis des gros tirs du parking et Frank Ntilikina semble avoir convaincu Jason Kidd. Ça rigole ça rigole, maintenant faut que ça gagne en régulière.

# Houston Rockets

L’une des franchises les plus flowesques de la Ligue, et la pré-saison du duo Kevin Porter Jr. / Jalen Green ne freinera pas ce constat. Par séquences les deux gamins ont montré de très belles aptitudes, Christian Wood joue déjà comme un All-Star et Josh Christopher pourrait même s’incruster à la teuf s’il garde le rythme. A un John Wall près, on aurait presque envie de dire que tout roule à Houston.

# Golden State Warriors

Bémol avec la blessure de Jonathan Kuminga mais pour le reste tout va bien au pays des snipers. Stephen Curry est déjà imbuvable et a trouvé en Jordan Poole un collègue qui pue le MIP, quelques fricotages dans les bureaux avec un duo Lacob / Myers qui écoute de moins en moins ses joueurs ‘en coupant Avery Bradley par exemple), mais sur le terrain y’a rien à faire, il va falloir se les coltiner.

# Los Angeles Lakers

Six matchs, six bonnes raisons de se lever avec comme ambition de voir ce parterre incroyable de All-Stars, mais… six défaites. D’un côté les optimistes qui savent très bien que le bilan d’une pré-saison ne présage de rien du tout, mais de l’autre ceux qui commencent à sentir une drôle d’odeur dans cet assemblage de gros noms. LeBron James et Anthony Davis semblent en pleine forme, Russell Westbrook aura besoin de temps pour trouver le rythme, Sekou Doumbouya a signé un two-way contract mais Joel Ayayi n’a pas été conservé, et pour le reste rendez-vous mardi face aux Warriors pour y voir – un peu – plus clair.

Le Jazz, les Nuggets ou les Suns qui trottinent tranquillement sûrs de leur force, les Clippers qui ne veulent pas se fatiguer trop vite, les Lakers qui cristallisent les débats, les Kings et les Rockets qui nous font vibrer. La vérité du mois d’octobre sera-t-elle celle du mois de juin ? Evidemment que non, mais c’est pour ça qu’on aime tant la pré-saison.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top