Bulls

Flashback 2020-21 : le jour où Zach LaVine a planté 50 points dans une défaite, parfait résumé de la saison des Bulls

Zach Lavine 06/06/2020

Zach Enervé LaVine.

Source image : YouTube

Au milieu d’une équipe des Chicago Bulls assez moyenne toute la saison, Zach LaVine a sorti le grand jeu l’année passée. Lors de sa meilleure saison en carrière, il a notamment battu son career high en scorant 50 points dans une… défaite contre les Hawks. Tellement symbolique.

10 avril 2021, State Farm Arena, Atlanta, rencontre entre les Hawks et les Bulls. Duel de la conférence Est au début du printemps avec deux équipes qui ont les Playoffs comme objectif. Un joueur va complétement prendre feu dès le début du match et durant toute la première période, puisque Zach LaVine va bouillir et scorer… 39 points avant l’entracte. Quasi-parfait au tir, l’ami Zach ne rate absolument rien. Pénétration, mi-distance et surtout 3-points, la panoplie offensive est complète et il permet aux Bulls de faire la course en tête à la pause. Au retour des vestiaires ce sera plus compliqué pour les Taureaux, et avec une défense des Bulls à la rue les Hawks reviennent et prennent le lead grâce à Trae Young (42/8/9 ce soir-là pour Ice-Trea). Zach LaVine est moins précis et l’écart enfle, victoire d’Atlanta (120-108). Mais le Zachos aura profité de la fin de match pour ajouter quelques paniers et réaliser son career high. Au final ? 50 points à 18 sur 31 au shoot dont 7/12 à 3-points, plus 7/8 aux lancers. Ajoutez 8 rebonds et 5 passes et vous obtenez une performance majuscule de LaVine mais malheureusement le collectif n’aura pas suivi et la victoire ne viendra pas récompenser l’énorme match de l’arrière étoilé.

Plus grosse performance de sa carrière avec 50 puntos mais… dans une défaite, voilà qui symbolise bien la saison (la carrière) de Zach LaVine. Le double vainqueur du concours de dunks a en tout cas lâché l’an passé ses meilleures statistiques en sept saisons NBA. 27,4 points, 5 rebonds et 4,9 passes, 50,7% au tir, 41,9% à 3-points et 84,9% aux lancers francs, et avec un peu plus de réussite aux lancers il aurait donc pu réaliser une saison en 50/40/90, une performance réalisée seulement par quelques maboules. Pour couronner cette très belle saison, Zach LaVine a même été nommé All-Star pour la première fois de sa carrière mais ces superbes perfs individuelles de Zach auront malheureusement été un peu éclipsées par les résultats collectifs très moyens des Bulls. Onzièmes de la conférence Est, les Veaux ont une nouvelle fois terminé dans le ventre mou, jamais Billy Donovan n’aura réussi à donner une vraie dynamique de victoire alors que son leader réalisait une saison historique, le paradoxe est total.

Avec un career high à 50 points contre Atlanta, Zach fut énorme ce soir-là, et il devint d’ailleurs le cinquième joueur des Bulls (avec notamment Butler et Jordan) à réaliser une telle performance. Le tout dans une défaite, sentiment toujours un peu particulier…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top