Highlights

Les highlights de Jaden McDaniels en Summer League : le physique est… bizarre, mais bon sang quel potentiel

Jaden McDaniels

Bourré de talent, le garçon a également souvent l’air bourré tout court.

Source image : YouTube/ Z. Highlights

Anthony Edwards n’est pas le seul crack a avoir débarqué à Minnesota lors de la Draft 2020 puisque Jaden McDaniels s’est en effet lui aussi invité dans la tanière la saison dernière. Dans l’ombre des perfs de son pote rookie, JMD a su se démarquer grâce à son physique pour le moins étrange mais surtout grâce à sa défense et son potentiel global hors norme.

Pour tous ceux qui n’ont pas suivi la saison des Wolves, c’est à dire a peu près tout le monde, sachez que Jaden McDaniels est un petit bijou pour le moins… atypique. Tout d’abord, si le nom de famille vous fait tilter, c’est normal car Jaden est le petit frère de Jalen, débarqué chez les Hornets en 2019. Oui les parents ne se sont pas fait chier. Sachez également que « McDaniels » rappelle la fameuse marque de sirop « Jack Daniels » et Jaden a l’air… bourré h24. Etrange information. Enfin bref, on s’égare, revenons à nos moutons ou plutôt à notre louveteau. Le freshman de la fac de Washington a été drafté par les Lakers en 28ème position pour immédiatement être envoyé à OKC contre Dennis Schröder, et le gamin n’a alors même pas eu le temps de prendre son billet d’avion qu’il était déjà retransféré deux jours plus tard vers le Minnesota. La bande à KAT a alors récupéré une grande tige toute fine de 2 mètres 06 – dont environ 1 mètre 90 de jambes – pour 83 kilos tout mouillé. McDa aurait donc bien besoin de s’épaissir et pour ça on lui conseille le McDo (le jeu de mots n’est pas fou mais on l’assume à 100%).

Bref, maintenant que les présentations sont faites, parlons du basket pratiqué par JMD. Si on devait le comparer à un joueur actuel on dirait… allez, Jonathan Isaac. En effet, tout comme JI, le numéro 3 des Wolves est un combo-forward, plus à l’aise poste 4 qu’à l’aile tout de même, capable de défendre le plomb grâce à ses longs segments, que ce soit sur l’homme ou en aide. Le crackito est également ultra polyvalent des deux côtés du terrain. Pour sa saison rookie, Jaja nous a gratifié de 6,8 points, 3,7 rebonds et 1,1 assist à 45% au shoot dont 37% du parking en 24 minutes par matchs. Bien que l’unique passe décisive de moyenne semble indiquer quelques œillères, le little bro de Jalen est en réalité un très bon playmaker et sait parfaitement lâcher la gonfle quand et comme il le faut. Le louveteau de 20 ans affectionne tout particulièrement l’euro-step, notamment en transition, domaine dans lequel il excelle et qui va être l’une des armes principales de la bande à Chris Finch cette année. Son jeu et sa défense se complètent d’ailleurs parfaitement avec KAT dans la raquette, ce qui devrait lui assurer du temps de jeu et un bel avenir dans le Minnesota.

Vous l’aurez compris, Jaden McDaniels est un petit joyau à surveiller de très près. On vous laisse avec ses highlights de la Summer League 2021, lors de laquelle il a posté 16,2 points et 6,5 rebonds de moyenne, histoire de nous prévenir que sa saison rookie n’était pas une anomalie. Attendez-vous à apercevoir régulièrement JMD dans les Top 10 de la NBA, et pourquoi pas dans les discussions des All-Defensive teams, genre très bientôt ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top