Celtics

Juhann Begarin ne jouera pas pour les Celtics la saison prochaine : retour au nid, l’apprentissage continue à Paris

Juhann Begarin 20/08/21

Juhann Begarin devra attendre un peu avant de porter à nouveau le maillot des Celtics.

Source image : YouTube/Bllen

Seul Français drafté en 2021, Juhann Begarin ne découvrira pas la NBA la saison prochaine. Malgré une Summer League intéressante, sa franchise des Boston Celtics préfère l’envoyer s’aguerrir en Europe avant d’effectuer le grand saut. Il faudra donc encore un peu de patience avant de voir éclore une belle plante verte tout droit venue de Guadeloupe au sein de la Grande Ligue. 

La décision a été annoncée par Brad Stevens en personne, le nouveau président des opérations basket des Celtics. Deux jeunes joueurs de la franchise n’auront pas de logement dans le Massachusetts la saison prochaine, Yam Madar et Juhann Begarin. Pour l’Israélien drafté l’année dernière en 47è position, un deal de trois ans au Partizan Belgrade a déjà été conclu. Pour le Frenchie, on se dirige vers un retour au Paris Basketball où il évoluait déjà ces deux dernières saisons. Un retour dans la capitale synonyme de découverte de la Betclic Elite pour l’arrière-ailier, car le club avait décroché la montée l’an passé. Sélectionné en 45è position lors de la dernière Draft, Juhann Begarin va donc continuer à se développer sur les parquets de l’Hexagone après une première expérience des parquets américains lors de la Summer League, qu’il avait demandé à disputer. Un premier « test » grandeur nature où l’on a pu admirer le physique déjà NBA ready de Juhann, mais de nets progrès sont encore à réaliser au niveau du shoot notamment. Avec 6,2 points, 3,4 rebonds, 3 passes et 1 contre de moyenne à 39,4% au tir dont 21,4% de loin, le Français a montré des choses intéressantes à Vegas où il est allé jusqu’en finale avec son équipe. Pas assez cependant pour convaincre Boston de le garder dès la saison prochaine.

« Ils ont tous les deux leur équipe et nous pensons qu’ils sont dans de très bonnes situations à l’étranger. Nous pensons qu’ils vont faire de bonnes choses et nous seront pas mal là-bas pour les suivre. Je pense que ce sont deux garçons qui peuvent devenir impactant très rapidement et nous sommes impatients de voir la suite. » – Brad Stevens au sujet Yam Madar et Juhann Begarin.

Les Celtics garderont bien évidemment un oeil sur ces deux joueurs, qui devraient obtenir davantage de temps de jeu à l’étranger que chez les C’s. Avec des ambitions élevées ces dernières années, Boston a pourtant multiplié les jeunes joueurs en bout de banc, ne favorisant pas le développement de ces derniers. On pense ici à Guerschon Yabusele, justement sélectionné par les Celtics en 2016. Le Dancing Bear a d’abord passé une saison en Chine avant de venir squatter le banc du TD Garden pendant deux ans sans véritablement avoir l’occasion de s’exprimer. Ce n’est qu’à son retour en France en 2020, à l’ASVEL, que la carrière du plus grand amateur de dab (derrière Paul Pogba) a vraiment explosé. Cette éclosion en Europe a sans doute inspiré les Celtics à propos de leurs deux récentes recrues lors de la Draft. Avant eux, de nombreux joueurs draftés ont patienté quelques années en Europe avant de découvrir la NBA. Si cela a été plutôt concluant pour Dario Saric, Tomas Satoransky, Davis Bertans, Ricky Rubio et surtout Nikola Jokic, certains comme Sergio Llull, Vasilije Micic ou Livio Jean-Charles n’ont finalement jamais foulé les parquets NBA. Et parmi les Français, cette situation est aussi arrivée à Mike Gelabale, Joffrey Lauvergne ou Nando de Colo, avec des fortunes diverses.

Ce ne sera pas l’année prochaine que le natif d’Abymes sera un nouveau Frenchie à jouer en NBA. Il restera encore quelques temps à travailler dans la salle d’attente, en Europe. On peut au moins se satisfaire de pouvoir suivre sa progression en Betclic Elite. En plus, ça tombe bien, il y a vraiment très peu de différences entre le championnat de France et la Grande Ligue. Les déplacements à L.A. seront juste remplacés par des voyages à Cholet City.

Source texte : Masslive, Forbes Sportsmoney

1 Comment

1 Comment

  1. Abdoulaye

    20 août 2021 à 16 h 02 min at 16 h 02 min

    Cholet city 😭😭😂😂💀💀💀💀💀 l’équipe de redac sa reste vraiment des fumiers 😂😂😂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top