Pelicans

Lauri Markkanen en discussion avec les Pelicans : la valse des prétendants continue, à voir si celui-ci franchira le pas

Lauri Markkanen 2 novembre 2020

Pas facile de chercher un appart’ quand 15 franchises te veulent…

Source Image : Youtube

C’est l’un des meilleurs joueurs restants sur le marché, et aussi l’un de ceux dont on entend le plus parler. Pour autant, nombreuses sont les franchises sur le dossier Lauri Markkanen mais aucune d’elles n’est réellement parvenue à un accord contractuel avec le joueur. Désormais, ce sont les Pelicans qui entrent sur la piste de danse, sûrement sur un air de jazz.

« Salut Lauri, comment ça va ? Tu devrais pas être parti de Chicago, déjà ? On se doute que tu ne restes pas pour mater la BIG3 League, mais ça commence à faire long là… ». Oui, Lauri Markkanen a été clair, il ne veut pas continuer aux Bulls, et cela tombe à pic car les Bulls veulent aussi s’en séparer. Quand on voit la vitesse à laquelle est allée cette Free Agency, on se dit que ce divorce aurait dû être réglé bien plus rapidement. Le problème, c’est que les mariés en demandent trop. Selon Marc Stein – plume reconnue du New York Times – Lauri Markkanen demanderait un contrat au-dessus de la mid-level exception (soit 9,5 millions la saison), un petit paquet de flouzes auquel il pourrait prétendre uniquement au cours d’un sign-and-trade avec Chicago et sa future franchise. Mais le problème, c’est que les Bulls demandent un premier tour de Draft et qu’aucun des prétendants n’est prêt à en lâcher un pour le Finlandais. Plus le temps passe, plus on se rapproche du training camp, et Lauri et les Bulls n’ont sûrement pas envie de repartager le même vestiaire. Reste à savoir si Chicago révisera sa demande ou si l’ailier fort de 24 ans est prêt à accepter un salaire moindre. La dernière franchise en date intéressée ? On parle des New Orleans Pelicans et leur GM Zion Williamson Trajan Langdon.

C’est vrai que lorsque l’on voit la ligne de stats de Lauri Markannen – 13,6 points et 5,3 rebonds à 48% dont un très correct 40,8% à trois points – on se demande comment il n’a pas encore trouvé de nouveau pied-à-terre, mais la vraie raison se trouve peut-être entre les pages de son dossier médical. Le septième choix de la Draft 2017 – devant Donovan Mitchell et Bam Adebayo – aura été efficace sous le maillot des Bulls, mais a manqué 21 matchs lors du dernier exercice. Hormis sa saison rookie et ses 68 matchs disputés, le Finlandais n’a jamais dépassé la barre des 51 apparitions annuelles… à 24 ans. Ceci étant, son profil reste l’un des meilleurs disponibles sur cette Free Agency et on ne peut pas dire que les Pels aient fait des merveilles sur cette intersaison, pour le moment. Alors oui, Lauri Markkanen n’aide pas beaucoup, voire pénalise les siens en défense, mais ses qualités d’attaquant (shoot, toucher de balle…) pourraient bien servir à la franchise de Louisiane, en quête d’adresse comme nous l’a prouvé l’arrivée de Devonte Graham. Bénéficiant d’une trade exception de 17 millions d’euros, NOLA pourrait aisément encaisser le salaire du Finlandais et en faire un back-up de Zion, dans un tout autre registre. Coup d’œil sur une autre écurie, NBC Sports annonce que les Hornets échangeraient activement avec Lauri – faisant des Frelons la dix-septième franchise sur le dossier Markkanen – mais que la récente signature de Kelly Oubre Jr. aurait compromis le dossier du Taureau. Une affaire à suivre, mais sous combien de temps ?

En tout cas, l’avenir de Lauri Markannen semble toujours incertain, et il va falloir faire des sacrifices pour que les franchises s’entendent sur un accord. Tout juste arrivés dans la course, les Pels ne seraient-ils pas les heureux élus pour accueillir le Finlandais ? Quoiqu’il en soit, il ne cesse d’attirer les prétendants, même s’ils restent hésitants, et il serait temps que tout le monde soit content (+1 point rime).

Source texte : NBC Sports.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top