Raptors

Gary Trent Jr. sera restricted free agent cet été : les Raptors ont kiffé le garçon, alors il faudra mettre le prix

Gary Trent Jr. 11 avril 2021

Prépare la doudoune Gary, ça va te faire tout drôle de passer de Tampa à Toronto.

Source Image : Youtube

Après l’avoir récupéré en cours de saison en échange de Norman Powell, les Toronto Raptors ne comptent pas laisser partir Gary Trent Jr. cet été. La franchise canadienne a annoncé qu’elle protégeait l’arrière tout comme… Nando De Colo. Quelque chose nous dit qu’il n’y en aura qu’un seul à la rentrée du côté de l’Ontario. 

Ça sent bon la Free Agency là non ? À moins d’une semaine de l’ouverture, les rumeurs fusent, les joueurs activent une player option sur leurs contrats ou non, et les équipes font le point sur les dossiers à gérer cet été. Parmi les exercices de leur cahier de vacances, les Raptors devaient décider ce qu’ils comptaient faire avec Gary Trent Jr. Marc Stein du New York Times a relayé l’info et, sans surprise, la franchise de Toronto a annoncé avoir activé la qualifying offer de l’arrière à 4,7 millions. Ce move leur permet de s’aligner sur les offres qui seront faites par les franchises et il est probable qu’elle fera tout son possible pour le conserver. Depuis son arrivée au Canada – en l’occurence à Tampa Bay cette saison – Gary c’est 16,2 points à 39,5% au shoot, 3,6 rebonds, 1,3 passe décisive et 1,1 interception de moyenne. Si GT Jr. n’a joué que 17 matchs avec les Canadiens (pas le hockey hein) cette saison, il a su se montrer précieux dans la rotation de Nick Nurse, à l’image de son début de saison dans les rangs des Blazers.

D’ailleurs, on pouvait s’attendre à ce que Portland veuille le conserver, lui qui s’était montré être un super combo aux côtés de Damian Lillard lors de la blessure de C.J. McCollum. La franchise de l’Oregon a préféré miser sur l’expérience de Powell et c’est Toronto qui en a profité pour s’offrir les services du junior de la famille Trent, qui suit d’ailleurs les traces de papa, lui aussi transféré des Blazers aux Raptors au cours de sa carrière. Un véritable pyromane qui peut prendre feu à tout moment, certes irrégulier mais attention, quand le bonhomme est chaud, difficile de l’arrêter. Suffit de demander aux Cavs, eux qui avaient subi ses 44 points à 17/19 au tir (!). C’est peut-être pas un défenseur élite, mais l’arrière est capable de faire les efforts quand il faut. Et surtout, Gary n’a que 22 ans, donc ça va monsieur a de la marge pour progresser. On vous dirait bien que de travailler aux côtés de Kyle Lowry c’est super pour s’améliorer, mais reste à savoir si Lowry va rester à Toronto. À part Gary Trent Jr., et comme à leur habitude depuis des années, les Raptors ont encore offert une qualifying offer à… Nando De Colo. On ne dit pas non plus qu’il va faire son grand retour en NBA, mais voilà, si contre toute attente il retournait de l’autre côte de l’Atlantique, les Raptors pourraient s’aligner sur chaque offre proposée à Nando. Même si on kifferait avoir un autre Frenchy dans la Ligue, on sait tous que c’est mieux pour l’ancien Choletais (comme Rudy tiens) de rester en Euroleague, à Fenerbahçe, lui qui fait partie des tous meilleurs. Mais bon, c’est sûr que quelques franchises seraient intéressées si Nando venait à changer d’avis (mdr), surtout s’ils regardent les matchs de l’Équipe de France. Vous savez, la team qui a tapé deux fois de suite les States.

La Free Agency arrive à grand pas et Toronto s’est mis à jour sur les joueurs à protéger. Bon, sauf surprise, vous devriez voir Gary Trent Jr. avec le maillot des Raptors l’an prochain. Et de même, la qualifying offer de Nando ne devrait servir… à rien car il semble difficile de le voir quitter le Vieux Continent.

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top