Grizzlies

Transfert : Jonas Valanciunas aux Pelicans, Eric Bledsoe et Steven Adams à Memphis, la saison des bombes est lancée !

Jonas Valanciunas

LET’S GOOOOOOOOOOOOO !

Source image : NBA League Pass

La grosse Woj Bomb à 22h30 un lundi soir, vous aimez ? C’est exactement ce qu’on vient de vivre, à trois jours de la Draft NBA et à une semaine de l’ouverture de la Free Agency. Une bombe qui concerne les Grizzlies et les Pelicans, qui ont trouvé un accord sur un deal impliquant Jonas Valanciunas, Eric Bledsoe, Steven Adams, et du pick de draft !

C’est officiel, la folie de l’intersaison est lancée. Alors qu’on était pas mal sur de la rumeur ces derniers jours, alors qu’on imaginait les différents scénarios pouvant potentiellement arriver prochainement, on a désormais du concret. Et attention, c’est plutôt du lourd. Selon Adrian Wojnarowski d’ESPN, qui s’échauffe pour espérer trouver une forme olympique dans les jours à venir, Memphis et la Nouvelle-Orléans ont donc réussi à se mettre d’accord sur un deal : le pivot des Grizzlies Jonas Valanciunas vient d’être envoyé en Louisiane en compagnie du pick 17 et 51 de la Draft NBA 2021, tandis que le pivot Steven Adams et le meneur Eric Bledsoe font le chemin inverse avec le pick 10 et le pick 40 de la Draft 2021, ainsi qu’un choix de premier tour 2022 via les Lakers. Ce pick serait protégé Top-10 d’après les infos du Woj. Depuis quelques jours, on savait que les Pels cherchaient un partenaire de trade à travers un package pick 10 + Eric Bledsoe, avec potentiellement du Steven Adams dans la transaction. On en parlait encore ce matin dans les dernières rumeurs, et ça s’est désormais concrétisé avec les Grizzlies. Selon le spécialiste Draft d’ESPN Jonathan Givony, la franchise de Memphis pourrait décider de se tourner vers le guard australien Josh Giddey à travers son dixième choix. Wait and see comme on dit mais ce sera vraiment intéressant de voir ce que les Oursons vont faire jeudi soir. Pour la forme, sachez aussi que Memphis devrait décliner sa team option à 13 millions de dollars sur Justise Winslow selon Keith Smith de Spotrac, afin de libérer la place nécessaire pour accueillir les salaires de Bledsoe et Adams (Winslow deviendrait donc agent libre).

Maintenant que vous connaissez tous les détails du deal, place à la réaction à chaud. Déjà, voir Jonas Valanciunas quitter Memphis, ça fait un sacré truc quand on sait l’importance qu’avait pris JV dans la raquette des Grizzlies et son rôle lors des deux belles saisons que vient de vivre la franchise du Tennessee. Mais dans le même temps, en obtenant Steven Adams en retour, vous récupérez un pivot parfait pour le Memphis basketball. Pour les Oursons, l’intérêt de ce deal est évidemment dans les picks de draft, avec notamment le dixième choix de cette année et le pick de 2022, année où ils pourraient d’ailleurs avoir… trois choix de premier tour. Memphis possède un sacré noyau de jeunes joueurs avec Ja Morant, Jaren Jackson Jr. et Cie, et la franchise souhaite continuer dans cette timeline. Adams et Bledsoe sont sous contrat encore deux saisons (17 et 18 millions l’année pour le premier, 18 et 19 pour le second) jusqu’en 2023, mais la dernière année n’est que partiellement garantie pour E-Bled. D’après Chris Haynes de Yahoo Sports, Bledsoe ne devrait de toute façon pas rester à Memphis. On va continuer à surveiller les Grizzlies de très près, eux qui possèdent peut-être d’autres tours dans leur sac.

Côté Pelicans, ça récupère un pivot de qualité dans la raquette et capable de shooter de loin en plus, ce qui fera du bien au spacing de NOLA. Ils obtiennent aussi deux picks mais surtout, ils libèrent du cap space. Et ça, c’est très important pour jouer un vrai rôle durant l’intersaison. On le sait, les Pels veulent rapidement jouer les Playoffs et le boss des opérations basket David Griffin se bouge pour essayer de former une équipe plus équilibrée et plus compétitive autour de Zion Williamson et Brandon Ingram. Le meneur vétéran Kyle Lowry est notamment dans les petits papiers de la Nouvelle-Orléans, et la franchise du Bayou est désormais bien mieux placée pour se poser sur ce dossier. Juste pour info, Lowry demanderait entre 25 et 30 millions l’année sur son prochain contrat. Là, en se débarrassant de Steven Adams et Eric Bledsoe, les Pelicans peuvent potentiellement avoir 36 millions de cap space selon Bobby Marks d’ESPN s’ils décident de renoncer à Lonzo Ball et Josh Hart, agents libres restrictifs. Un montant qui passerait à 25 millions en cas de prolongation de Hart uniquement. On ne peut pas non plus exclure une prolongation de contrat de Lonzo, mais on a comme l’impression que les Pelicans vont vraiment se mettre sur le dossier Lowry. En tout cas, vous pouvez déjà sortir le popcorn, ça va être la folie.

Premier gros domino qui tombe à trois jours de la Draft NBA 2021. Préparez-vous, car ça risque d’enchaîner dans les heures et les jours à venir. 

Source texte : ESPN, Yahoo Sports, Spotrac

1 Comment

1 Comment

  1. aes17

    27 juillet 2021 à 14 h 05 min at 14 h 05 min

    Encore une fois, je trouve l’ami lituanien très sous-coté… Vraie belle affaire des Pelicans à mon avis.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top