Equipe de France

L’Equipe de France 3×3 rectifie le tir face à la Mongolie : 22-18, une qualification et des sensations qui reviennent, that is the process

3x3 Mongolie 26 juillet 2021

L’Equipe de France de 3×3 a enfin retrouvé le goût de la victoire et tant mieux car c’était ESSENTIEL. Russie à 14h25, Roumanie demain, on enchaine !

Source image : France TV - TrashTalk

Voilà exactement le match qu’il ne fallait pas perdre, et face à une équipe qui n’avait encore pas gagné le moindre match… il fallait surtout ne pas se laisser prendre au jeu du trop facile. Intensité énorme dès l’entame et… assurage sur la fin, les Françaises ont enfin validé le combo qu’on attendait.

Ceux qui s’intéressent de près au 3×3 l’auront sans doute déjà remarqué, n’importe qui peut battre n’importe qui. A quelque chose près mais on se comprend. Face aux Mongoles ? L’Equipe de France avait plusieurs missions. Faire le plein de confiance tout d’abord, face à une équipe qui lui est inférieure sur le papier, et récupérer une victoire obligatoire en vue de la qualification pour les demis. Combooooo ! Combo, puisqu’à la confiance retrouvée, collectivement comme individuellement on y reviendra, s’ajoute donc la garantie de disputer les quarts de finale, ou du moins l’un des deux play-in qui permettra de jouer les demi. 

Une rencontre parfaitement gérée donc, avec d’entrée de jeu des Françaises qui sautent à la gorge des Mongoles et de leur porte-drapeau Khulan Onolbaatar. Rapidement un premier écart avec la bonne nouvelle du jour : le retour à son vrai niveau de la n°1 mondiale Laetitia Guapo. Les Bleues servent également Ana-Maria Filip dessous, cette dernière profitant enfin d’une rencontre où elle n’a pas à se fader une pivot de 2m40 et 180 kilos. Paget envoie ses habituelles ficelles de loin, mais… comme d’habitude les filles laissent revenir leur adversaire, laissent en route des lancers et des rebonds, et voient même la Mongolie revenir grâce à deux tirs de loin qui nous font brièvement penser au Gif le plus connu avec Benoit Paire. Heureusement pour la France c’est le réveil de… Migna Touré – ah tiens, ça va toi ? – qui aura raison de ce match, Migna réussissant tout d’abord un premier drive avant d’attaquer de nouveau le panier puis de tuer le match sur un gros game winner.

Une victoire 22-18, loin d’être facile, mais qui ouvre en tout cas les portes des quarts à la France. Pour éviter un gros morceau en demi ? Genre… les Américaines ? Il faudra déjà battre la Russie cet après-midi et la Roumanie demain, deux équipes que la France connait bien, qu’elle a l’habitude de jouer et qui lui correspond peut-être plus. Puis il faudra gérer ce play-in aussi, mais… demain est un autre jour. Allez, pâtes au pesto, et on passe à la suite.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top