Les Français

Officiel, Axel Toupane est champion NBA : un peu bizarre qu’il ne soit pas MVP des Finales, mais la bague c’est déjà bien

Axel Toupane Bucks 21 juillet 2021

Cocorico, il est là le sixième français champion NBA.

Source image : NBA League Pass

Victorieux du Game 6 cette nuit, les Bucks sont officiellement les nouveaux champions NBA ! Chaque membre de l’effectif va donc remporter une petite bagouze à la rentrée prochaine et cela inclut un certain Axel Toupane ! Le club des Français bagués compte désormais un membre supplémentaire. 

Les ricains n’avaient d’yeux que pour Giannis mais pour nous, voir Axel Toupane avec la casquette de champion, c’était aussi une belle story de cette saison 2020-21. Une image sympa et surtout une belle histoire pour l’ancien de la SIG qui, rappelons-le, a commencé l’année… en G League, du côté des Warriors de Santa Cruz ! Comme beaucoup d’autres, l’ailier voulait montrer aux franchises qu’il en avait encore sous le pied et il n’a pas démérité, enchaînant les matchs aboutis dans la bulle sanitaire d’Orlando. Alors que les places commençaient à être chères, on craignait même qu’il ne trouve pas chaussure à son pied. Et puis… est arrivé l’appel des Bucks pour venir finaliser un roster qui visait tout simplement le titre. La suite, on la connaît. Le joueur jouera certes peu en régulière (8 matchs, un seul débuté pour 1,8 point de moyenne) et pas beaucoup plus en Playoffs (4 matchs, pour un total de moins de dix minutes sur les parquets) mais on ne lui retirera pas son mérite pour autant. Il s’est arraché pour montrer qu’il pouvait jouer dans la Ligue, il a gagné sa place et maintenant, il est un champion NBA. Il rejoint, par la même, le cercle très fermé des Français qui ont levé le Larry O’Brien. 

Tony Parker, Ian Mahinmi, Rodrigue Beaubois, Ronny Turiaf, Boris Diaw et donc… Axel Toupane. Cela fait donc six joueurs tricolores à avoir remporté le titre NBA et il fallait remonter à 2014, le titre des Spurs, pour voir un (ou plusieurs) de nos compatriotes sabrer le champagne et récupérer le gros trophée. On aurait pu attendre Rudy Gobert avec le Jazz, Nicolas Batum pour les Clippers ou encore Timothé Luwawu-Cabarrot de l’ogre Nets, c’est finalement celui qui a avancé le plus dans l’ombre qui ira faire mesurer son doigt dans les prochaines semaines pour y ajouter un bijou. Qui aurait cru un tel dénouement il y a quelques mois ? Probablement personne. En attendant de savoir ce que compte faire sa franchise le concernant (il est en fin de contrat), Toupane peut au moins savourer : il a remporté son pari. Sera-t-il là pour aller jouer le back-to-back ? On ne le sait pas mais la parade dans les rues de Milwaukee, il ne la manquera pour rien au monde. Où sont les grosses lunettes de ski ? 

Axel Toupane est devenu cette nuit le sixième Français à remporter le Graal : le titre de champion. Même si on ne l’a pas beaucoup vu sur le parquet, on ne pourra que se réjouir de voir un autre de nos représentants enrichir son palmarès. Il ne sort pas d’un match en 50/14 en Finale avec le couteau entre les dents mais il se réveille ce matin avec un trophée sur sa table de nuit. Elle est pas belle la vie ? 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top