3x3

BIG3 League, semaine 2 : Joe Johnson dans la légende, Leandro Barbosa régale… retour sur un week-end complétement fou

Joe Johnson Big3

Forcément, Iso Joe a encore fait des siennes.

Source image : YouTube

La BIG3 League n’est de retour que depuis deux semaines, mais on a déjà assisté à des dingueries sans nom. Il faut dire que le format des matchs, les règles et autres inventions farfelues ont été crées dans un seul but : nous offrir du spectacle. Vous avez loupé ça ? Vous voulez savoir comment Jason Richardson joue encore au basket ? Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit.

Ah, la BIG3 League. Encore une superbe invention de nos amis américains pour se régaler devant un basket assez… particulier. Après un retour en grande pompe, cette deuxième semaine nous a aussi réservé son lot de surprises. Mais tout ça reste plutôt fun et amusant à regarder, surtout quand d’anciens joueurs de NBA (parfois âgés de plus de 50 piges) sont là pour épicer un peu le tout. Un petit conseil : prenez un grand verre d’eau, parce que ce que vous allez lire va parfois vous sembler invraisemblable en 2021. Prêt ? C’est parti !

BALL HOGS (2-0) VS ALIENS (0-2) : 51-42

Menés par un Leandro Barbosa des grands soirs (on vous avait prévenu…) à 27 points dont 4 tirs à 3-points, les Ball Hogs ont dominé les Aliens. Malgré un Brandon Rush qui a posé un gros double-double (27 points, 12 rebonds), les Aliens n’ont rien pu faire. Greg Oden n’a pas pesé dans ce match, là où Jodie Meeks se régalait, également auteur d’un double-double important pour les Ball Hogs, qui affichent désormais un bilan de 2-0.

TRILOGY (2-0) VS 3 HEADED MONSTERS (1-1) : 50-43

Rashard Lewis et Mahmoud Abdul-Rauf n’ont rien pu faire grâce au collectif huilé de Trilogy (oui, cette phrase existe). Face à cinq joueurs auteurs de 7 points minimum, difficile de lutter. D’autant plus quand Jarrett Jack se prend pour Damian Lillard avec un énorme tir du parking, primé à 4-points. Accompagné d’Amir Johnson, l’ancien meneur des Nets a montré qu’il avait encore de beaux restes. Trilogy l’emporte assez aisément et reste également invaincu.

TRIPLETS (2-0) VS POWER (1-1) : 50-47

Voilà un match qui a tenu toutes ses promesses ! Vous voulez une bonne raison de mater la BIG3 League ? Elle s’appelle Iso Joe. Joe Johnson a encore été impressionnant, en inscrivant 34 points. Le record absolu dans la ligue d’Ice Cube. Mais ce n’est pas tout, parce que l’ailier a tenu sa réputation de joueur clutchissime avec un gros tir à 3-points pour remporter la partie. Cuttino Mobley et sa barbe de Père Noël n’ont rien pu faire. Les Triplets, champions en titre, comptent aussi deux victoires pour zéro défaite.

3’S COMPANY (1-1) VS KILLER 3’S (0-2) : 52-45

Les Killers 3’s portent décidément très mal leur nom, avec deux petits tirs à 3-points primés pendant la partie. Les champions NBA Josh Powell et Eddy Curry n’ont pas assez pesé, à l’inverse de Mario Chalmers, en face, auteur de trois tirs à 3-points. Mais la star de ce match, c’était Jeremy Pargo, qui a lâché 3 (!) énormes bombes à 4-points pour tuer les espoirs des Killer 3’s, qui n’ont toujours pas gagné de match.

GHOST BALLERS (2-0) VS ENEMIES (0-2) : 50-44

Aïe aïe aïe… La bande à Nick Young s’est de nouveau incliné ce week-end. Pourtant, le duo Swaggy P – Jordan Hill avait tout pour fonctionner, sur le papier… L’association des deux anciens Lakers devaient ressembler à du Shaq et Kobe dans le texte dans cette ligue ! Pourtant, c’est bien l’équipe de Ricky Davis qui remporte son deuxième match de la saison.

TRI-STATE (1-1) VS BIVOUAC (0-2) : 50-29

Nouveau revers pour le Bivouac (décidément, ce nom d’équipe, sérieux…) et pas des moindres. Face à une équipe entière d’anciens NBAers, l’équipe de Josh Smith n’a pas fait un pli. En même temps, face à un Jason Richardson à 20 points et 17 rebonds, mais surtout avec (presque) les mêmes cannes que dans sa jeunesse… Accompagné d’Earl Clark, Tony Wroten et Larry Sanders, Tri-State a explosé le Bivouac. Dur dur pour Marreese Speights…

Vous l’aurez compris, la troisième semaine de la BIG3 League sera immanquable ! De la grosse perf’ dans tous les sens, des retraités qui retrouvent une seconde jeunesse, des talents inconnus au bataillon, des règles farfelues… Tout est là pour s’amuser. Alors pourquoi s’en priver ? Vous aussi, entrainez vous à shooter de onze mètres et envoyez votre CV à ice Cube, sur un malentendu, vous pourrez peut-être vous retrouver sur un terrain avec Greg Oden.

Le classement de la BIG3 League

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top