Los Angeles Clippers

Pat Beverley risque une suspension pour sa poussette sur Chris Paul : en octobre, les Clippers n’attendront pas Patrick

Patrick Beverley poussette

Falllait y réfléchir avant Patoche, si tant est que tu saches le faire.

Source image : YouTube

Pat Beverley nous a encore gratifié d’un geste de grande classe lors du Game 6 contre les Suns. Pourtant auteur d’une bonne série des deux côtés du terrain (bien qu’un peu limite parfois, comme à son habitude), Pat Bev a totalement perdu ses nerfs en voyant le run de son équipe s’arrêter face à un Chris Paul incroyable, et son geste pourrait donc lui valoir une suspension en début de saison prochaine. Les Clippers devraient faire appel, non on déconne.

Excuses ou pas, Adam Silver ne risque pas de laisser passer ce vilain geste. A la fin d’un Game 6 aisément dominé par les Suns d’un CP3 en mode Point God ultime, le pitbull des Clippers a perdu ses nerfs, une fois de plus. Après un nouveau dagger de Chris Paul, qui l’a simplement fixé pour répondre à ses provocations tout au long de la série, Patoche n’a pas su se contenir et a violemment poussé le meneur All-star dans le dos. Un sale geste, qui lui coûtera sa place sur le terrain pour les dernières minutes de la saison… mais peut-être bien également pour les premières de la saison prochaine. C’est en tout cas ce qui semble se dessiner, selon Yahoo! Sports.

Si Chris Paul et ses coéquipiers ont (fort heureusement) bien réagi après cette poussette, pour ne pas envenimer la situation, la NBA risque de sévir. Le leader des Suns s’est même amusé de ce craquage du meneur des Clips en célébrant l’expulsion de son agresseur, dans la plus grande tradition de filouterie qu’on lui connait. Mieux, quand on demande à CP ce que lui a fait cette poussette, il répond « Ça fait mal ! Ça pique ! », nouvelle preuve de la grande classe du futur Hall of Famer. Face à la vive réaction des fans et des observateurs, mais aussi au danger d’une potentielle suspension la saison prochaine et très probablement à la demande de son entourage, Pat Bev a néanmoins tenu à s’excuser sur son compte Twitter :

« Chris Paul, mes émotions ont pris le dessus hier soir. C’est ma faute, ce n’était pas contre toi. Félicitations pour la qualif’ en Finales. Bonne chance »

Des excuses publiques, largement relayées sur les réseaux sociaux… mais cela sera-t-il suffisant pour éviter une suspension ? Rien n’est moins sûr. Dans un match suivi par des millions de personnes, ce geste donne une très mauvaise image de la NBA au grand public, et ça, Adam Silver n’apprécie pas du tout, surtout venant de la part d’un homme qui a pris l’habitude de s’en prendre physiquement à à peu près tous les meneurs de la planète depuis quelques années déjà.

En attendant de savoir s’il suivra le début de saison 2021-2022 de ses Clippers en tribunes, Pat Bev peut au moins profiter des Finales NBA depuis son transat à Cancun. L’occasion pour la grande gueule de Los Angeles de se calmer un peu, après avoir été une nouvelle fois moqué pour ses frasques ridicules. Spoiler ? Il ne se calmera pas, jamais.

1 Comment

1 Comment

  1. MilkyWay

    2 juillet 2021 à 13 h 03 min at 13 h 03 min

    Si en + de la suspension ils pourraient l’obliger à porte une muselière ça nous arrangerait bien . On en à marre de l’entendre aboyer à chaque match .

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top