Los Angeles Clippers

Kawhi Leonard, ça discute : zoom sur le dossier du Klaw, potentiellement agent libre cet été

kawhi leonard

Ça reste non ?

Source image : NBA League Pass

Il fallait s’y attendre. Après l’élimination des Clippers la nuit dernière face aux Suns, les yeux se tournent déjà vers l’intersaison et le dossier Kawhi Leonard. Avec sa player option, The Klaw peut potentiellement arriver sur le marché des agents libres. Et si une prolongation à Los Angeles semble rester le scénario le plus probable, on sait qu’on ne peut jamais rien exclure dans ce monde fantastique qu’est la NBA.

Depuis le banc la nuit dernière, Kawhi Leonard a vu ses Clippers tomber avec les honneurs. Blessé au genou face au Jazz lors des demi-finales de Conférence Ouest, le Fun Guy a manqué les huit dernières rencontres de son équipe alors qu’il était parti pour réaliser un nouveau run légendaire version 2019. Aujourd’hui, la question d’un potentiel retour en Playoffs laisse place à la question entourant son avenir, à la fois par rapport à sa blessure mystérieuse mais aussi et surtout sa situation contractuelle. Juste pour replacer le contexte, Kawhi Leonard possède une player option de 36 millions de dollars pour la saison 2021-22. Théoriquement, il peut donc aller tester le marché dès cet été, lui qui avait signé un deal 2+1 avec les Clippers en 2019 quand il était agent libre après le titre remporté à Toronto. Ce deal lui donnait la possibilité de retourner sur le marché de la Free Agency avec dix années d’expérience en NBA, ce qui débloque des billets verts supplémentaires. Là, ça y est, on y est.

Si on part dans l’optique que Kawhi souhaite rester sur le long terme dans sa ville natale de Los Angeles, qu’il voulait absolument rejoindre ces dernières années, deux options principales s’offrent à lui. Comme l’indique Bobby Marks d’ESPN, The Klaw peut décliner sa player option pour rafler un contrat max de quatre ans avec un salaire équivalent à 35% du salary cap. Au niveau des chiffres, ça se traduit par un deal de 176,2 millions de dollars sur la période 2021 – 2025. L’autre option, c’est de prendre sa player option à 36 millions pour la saison pro puis de signer une prolongation de quatre ans (sur la période 2022 – 2026) et 181,5 millions de dollars (ce qui représente en tout 217,5 millions sur cinq ans). Le salaire annuel de Kawhi serait plus élevé lors des quatre années à venir avec l’option numéro un, mais la deuxième est plus safe car elle contient une année garantie supplémentaire (Kawhi a 30 ans, ne l’oublions pas). Bobby Marks n’exclut pas non plus un deal plus court qui permettrait à Kawhi d’obtenir les full Bird Rights dans un premier temps (il faut passer trois saisons dans la même équipe pour les obtenir, Leonard en est à deux avec les Clippers), ce qui ouvre la porte à un contrat max sur cinq ans, d’une valeur de 235 millions de billets verts. Ce deal pourrait potentiellement être proposé à Leonard en 2022, mais pas sûr qu’on arrive à un tel scénario avec la blessure récente de Kawhi.

Tout ce qu’on vient de raconter dans le paragraphe précédent, ça part du principe que Leonard souhaite passer ses prochaines années chez les Clippers. Maintenant, on ne peut pas complètement exclure le scénario d’un départ. On ne miserait pas notre maison dessus mais dès qu’une superstar peut débarquer sur le marché des agents libres, il y a des spéculations, peut-être encore plus avec un mec comme Kawhi qui a l’habitude d’opérer à l’abri des regards. Récemment, il y a eu quelques bruits de couloir concernant une potentielle frustration du camp Kawhi avec le staff médical des Clippers suite à sa blessure au genou, un épisode qu’on a déjà connu avec Leonard et les Spurs et qui a finalement provoqué le divorce. On sait que c’est toujours un sujet sensible avec le roi du load management, est-ce que l’histoire peut vraiment se répéter ? On n’en est pas là évidemment, mais cela peut donner quelques sueurs froides aux fans des Clippers. Parce que si Kawhi venait à faire ses valises, c’est tout le championship project de Steve Ballmer qui prendrait un gros coup. Certes, les Clips ont été grands en Playoffs sans Leonard, mais ils ne remporteront pas de titre NBA si The Klaw décide de partir. Et le titre NBA, c’est tout ce qui compte depuis que les Angelinos ont sacrifié leur avenir pour recruter Kawhi et Paul George à l’été 2019, un PG-13 d’ailleurs prolongé au prix fort il y a quelques mois. Aujourd’hui, deux franchises surveilleraient de près le dossier Leonard d’après Kevin O’Connor de The Ringer : le Miami Heat et les Dallas Mavericks, bien décidés à se bouger pour pouvoir participer à la course au titre. Les New York Knicks garderaient aussi un œil dessus, parce que ce sont les Knicks (et qu’ils ont du cap space), et d’autres pourraient tenter quelques manigances si Kawhi devient officiellement agent libre. Autant dire qu’on pourrait avoir quelques rumeurs croustillantes à se mettre sous la dent lors des semaines à venir.

Que va faire Kawhi Leonard cet été ? Plusieurs possibilités s’offrent à lui, la plupart d’entre elles pointant vers une prolongation chez les Clippers. Solidement installé dans sa ville de Los Angeles, littéralement puisqu’il s’est récemment payé une petite villa sympa, il serait surprenant de le voir quitter la Cité des Anges. Mais hey, hey, hey, on sait que les choses peuvent aller très vite dans la Grande Ligue.

Source texte : ESPN, The Ringer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top