Bucks

Giannis Antetokounmpo a chuté : le genou du Greek Freak a grincé fort, des cierges sont actuellement déposés partout dans le Wisconsin

Giannis Antetokounmpo 30 juin 2021

Examens dans la journée, le stress est plus que présent.

Source image : YouTube

Kyrie Irving, Jaylen Brown, Trae Young, James Harden, Anthony Davis, Joel Embiid, Mike Conley, Bradley Beal, Kawhi Leonard, Jamal Murray. Giannis Antetokounmpo. Ounenamarre. A chaque nouvelle semaine son nouveau blessé, son nouveau blessé majeur, et cette nuit les Playoffs 2021 ont peut-être pris un énième virage avec la blessure au genou de Giannis Antetokounmpo… Usant.

La nuit était douce, assez étrange mais l’abattage de ces Hawks au pied du mur ou presque faisait plaisir à voir. Puis au retour des vestiaires, le message de Mike Budenholzer semblait avoir été clair, avec des Bucks rentrant dans la deuxième mi-temps avec un autre genre de motivation. Giannis Antetokounmpo notamment, de nouveau indéfendable durant quelques minutes après une première mi-temps passée à envoyer des deltaplanes au lancer. Un poster énorme sur toute la Géorgie, des gogo-gadgetobras qui se déploient, et un signe de croix en direction des Hawks après la mise en route du monstre. Puis ce contest défensif, face à un Clint Capela allant chercher le alley-oop sur une passe de Lou Williams, et… la chute, assez lourde.

Très vite Giannis se prend la tête entre les mains et grimace salement, très vite les premiers ralentis nous feront passer l’envie de grignoter. Le genou gauche a plié, c’est indéniable et visible sans prendre de loupe, et le silence dans la salle est autant synonyme de respect que de choc face aux images. L’espace entre le bas d’une cuisse et un mollet n’est pas censé ressembler à une virgule, et si rapidement le Freak se relève difficilement et boîte bas mais sans aucune aide dans un premier temps, difficile de ne pas penser à ces deux mots, terribles lorsqu’ils sont associés : ligaments, et croisés. Une sortie immédiate évidemment, l’annonce rapide, évidemment, de son absence pour la fin du match, d’autant plus qu’entre-temps le coup fut si dur à encaisser pour les Bucks que le match prit dans la foulée sa tournure définitive, et à l’heure de ces lignes cet espèce d’attente déjà interminable, que l’on soit fan des Bucks ou pas d’ailleurs.

Une blessure et une indisponibilité probable qui changent bien évidemment le scénario potentiel de cette Finale de Conférence qui n’a décidément pas livré son verdict, loin de là, mais un fait de jeu qui pourrait peser sur bien plus qu’une série de Playoffs dans le cas d’une mauvaise nouvelle aujourd’hui et donc de l’annonce dans la foulée d’une longue indisponibilité pour le double-MVP. On parle d’un mec dans son prime, d’un athlète parmi les plus dingues de l’histoire et donc d’une NBA potentiellement orpheline de l’un de ses héros, l’un de ceux qui dictent son histoire au quotidien.

Finger crossed comme on dit, genre vraiment, car les réactions en chaine venant du camp Bucks comme du camp Hawks résument bien la situation. Y’a des matchs qui se jouent, des séries qui se jouent, mais il y a surtout un homme à terre, potentiellement face à l’une des pires blessures pour un sportif. Poke @DieuDuBasket, fais quelque chose, à toi de jouer.

1 Comment

1 Comment

  1. Leroux

    30 juin 2021 à 8 h 33 min at 8 h 33 min

    Les supporters d’Atlanta vont commencer à y croire.
    Hâte de voir la finale Suns/Hawks en compagnie d’Alex et Bastien.
    Ca va chambrer.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top