Jazz

Ça bouge dans les coulisses du Jazz : Dennis Lindsey laisse sa place de top dirigeant, et si ça ouvrait la porte à… Danny Ainge ?

Ah !

Source image : YouTube

Auteur d’une magnifique saison régulière mais coupé en pleine ascension durant les Playoffs, le Jazz a vu sa campagne s’arrêter brutalement il y a dix jours. Et en cette fin juin, c’est dans les coulisses de la franchise d’Utah que ça bouge. Dennis Lindsey, à la tête des opérations basket, a en effet décidé de laisser sa place.

La nouvelle est venue – comme souvent – d’Adrian Wojnarowski d’ESPN. Dennis Lindsey, vice-président exécutif des opérations basket, quitte officiellement son poste. Manager général assistant aux Spurs entre 2007 et 2012, Lindsey était ensuite arrivé chez les Mormons pour prendre place au sein du front office en tant que GM. Il fut l’un des acteurs majeurs de l’ascension du Jazz version Quin Snyder – Donovan Mitchell – Rudy Gobert ces dernières années dans la terrible Conférence Ouest, et c’est donc un changement qui pèse au sein de la franchise de Salt Lake City. Dennis Lindsey ne va cependant pas quitter Utah puisqu’il restera dans un rôle de conseiller. De quoi passer plus de temps avec sa petite famille tout en continuant d’apporter sa contribution à une équipe du Jazz qu’il a subtilement construite année après année. Si l’on en croit Tony Jones de The Athletic, le départ de Lindsey n’est pas vraiment une surprise au sein de l’univers NBA, mais plutôt une confirmation de nombreuses rumeurs. Sans doute qu’il avait envoyé des signaux pouvant indiquer un potentiel retrait de son rôle très exigeant de vice-président exécutif des opérations basket.

Forcément, devant un tel changement, on se demande tout de suite qui va prendre la suite. Si le nom de Danny Ainge – ancien big boss des Celtics – est rapidement arrivé sur le devant de la scène pour intégrer le front office du Jazz, Utah tient déjà son homme. En effet, c’est Justin Zanik – ancien assistant de Dennis Lindsey et souvent très impliqué dans les décisions ces dernières années – qui va prendre le contrôle des opérations basket pour la première fois de sa vie d’après The Athletic. Le choix de la continuité donc pour une franchise qui reste sur sa meilleure saison depuis bien longtemps malgré une fin en queue de poisson. Cependant, cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas d’autres changements dans les coulisses d’Utah, bien au contraire. Désormais dirigé par le nouveau proprio Ryan Smith, le Jazz compte bien renforcer son front office et Danny Ainge pourrait être l’une des recrues, parmi d’autres. L’ancien patron de Boston fait en effet partie des noms pouvant potentiellement intégrer la direction du Jazz, mais plus en tant que conseiller. Juste pour info, l’ami Danny a quelques liens avec les Mormons puisqu’il a réalisé sa carrière NCAA du côté de l’université de BYU, située à Provo dans l’Utah. Cela pourrait lui rappeler ses jeunes années tout en lui donnant l’opportunité d’apporter son expérience à une franchise qui est toujours à la recherche d’une Finale de Conférence depuis 2007. Niveau trade, choix de Draft, tout ça, pas sûr que Danny soit celui qui apporte les meilleurs conseils vu comment ça s’est terminé à Boston, mais il représenterait tout de même un plus pour le front office du Jazz.

Ça bouge dans les coulisses du Jazz, et ce n’est sans doute pas fini. Danny Ainge et d’autres pourraient donc intégrer le front office dans les jours à venir pour aider Utah à faire les meilleurs choix dans l’objectif de franchir un vrai cap en Playoffs dès l’année prochaine. Faudra suivre ça de près. 

Source texte : ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top