Playoffs NBA

Officiel, on aura donc un… Bucks – Hawks en finale à l’Est : deux Game 7 de folie et une surprise du chef, ça change !

Trae Young Hawks 30 mai 2021

Respect à ceux qui ont parié sur la qualification des Hawks et des Bucks, des gens d’ailleurs qui, probablement, n’existent pas.

Source image : NBA League Pass

Alors qu’on ne les attendait pas forcément à ce stade de la compétition étant donné leurs précédents adversaires, les Sixers pour Atlanta et les Nets pour Milwaukee, les deux finalistes de conférence sont bien les Hawks et les Bucks, et s’il le faut les loulous seront probablement chauds pour nous offrir à nouveau une série en sept matchs. On ne dit pas non hein.

Après avoir terrorisé un Miami bien Heatless et bien ennuyeux en quatre matchs seulement, les Bucks se retrouvaient face à l’ogre Brooklyn. Sauf qu’avec les blessures les Nets se sont transformés en Long Island Nets, puisque James Harden s’est blessé au Game 1 et n’a pu revenir que lors du Game 5 en jouant sur une seule jambe, et puisque Kyrie Irving s’est pour sa part blessé lors du match 5. Les Bucks étaient menés 2-0 puis 3-2 mais se sont finalement imposés dans un Game 7 plutôt irrespirable, en prolongations. Gros mental, gros Middleton, gros Holiday sur la fin, sans parler d’un Giannis Antetokounmpo monstrueux sur la série et sur le dernier match. Les erreurs des années précédentes des Daims ne sont plus, prouvant ainsi la prise de maturité de cette équipe. PJ Tucker a joué comme un DPOY face KD (il l’a retenu en dessous des 50 points par match, respect), et tout l’effectif était impliqué défensivement, parait que ça sert en Playoffs.

Les Hawks ? Ils sont désormais la meilleure équipe de la décennie, oui, ce titre fonctionne un peu comme « expelliarmus » dans Harry Potter puisqu’ils ont dépossédé les Knicks de ce titre et en sont maintenant les propriétaires. Les Faucons sont également allés chercher Philly au mental puisqu’ils étaient menés dans le Game 5 de… 26 points à… l’extérieur, et ont quand même réussi à ramener la coupe la victoire à la maison. A cause du manque absolu de coaching de Doc Rivers, aussi, et du manque absolu de mental dans l’équipe de Tyrese Maxey, aussi. Dans la catégorie vieux briscard alors qu’il n’a que 11 ans ? Trae Beaucoup Trop Fort Pour Son Âge Young. Trae a simplement été… trop fort, comme contre New York, et semble trouver systématiquement la faille dans les défenses adverses, même avec un Ben Simmons ou un Matisse Thybulle collé à son slip et un Jojo Embiid qui n’attend que de le contrer. Tout le reste de l’effectif a été excellent, Kevin Huerter notamment dans le Game 7, et les Faucons sont ce matin, officiellement, la nouvelle belle histoire de cette postseason.

Deux équipes qui sont vraiment allées chercher leur victoire, qui risquent d’arriver sur les rotules, mais qui arrivent quand même là où ils voulaient être. La défense elite des Bucks saura-t-elle contenir Trae Young ? John Collins saura-t-il empêcher Giannis de dunker quinze fois par match ? Game 1 dans la nuit de mercredi à 2h30 : voilà une belle finale de conférence à ne pas louper.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top