Hawks

Kevin Huerter a sorti le grand jeu au meilleur moment : 27 points pour compenser les galères de Trae Young, c’était la Red Velvet Night

Trae Young dans le dur ? Pas de problème, je suis là.

Source image : NBA League Pass

Si les Hawks ont réussi l’exploit d’arracher leur qualification sur le parquet des Sixers dimanche, c’est non seulement parce que les hommes de Doc Rivers ont trouvé un nouveau moyen pour se planter, mais c’est aussi parce qu’en face, il y a un jeunot qui a cartonné. Et cette fois-ci, on ne parle pas de Trae Young, mais bien de Kevin Huerter. 

22 piges, première campagne de Playoffs, premier Game 7 en carrière, tout ça dans l’antre du leader de la Conférence Est. Le challenge était grand pour Kevin Huerter, d’autant plus qu’il restait sur un zéro pointé lors de son dernier match au Wells Fargo Center. Mais l’avantage avec Kevin, c’est qu’il a la mémoire courte, et qu’il n’est pas du genre à trembler quand il faut poser ses cojones sur la table. Dimanche soir, côté Atlanta, on attendait forcément le show Trae Young. Avec ses grosses perfs, Ice Trae est devenu l’un des grands visages de ces Playoffs NBA 2021 et un Game 7 à l’extérieur semblait représenter le terrain de jeu parfait pour le grand vilain d’Atlanta. Sauf que Young n’était pas dans un bon soir. 5/23 au tir, 2/11 de loin, six pertes de balle, habituellement quand c’est comme ça les Hawks galèrent. Mais les Sixers n’ont pas réussi à profiter de la off night de Trae et la principale raison se nomme Kevin Huerter. 27 points (meilleur marqueur des Hawks), 7 rebonds, 3 passes décisives et 1 interception en 40 minutes, le tout à 10/18 au tir, 2/4 du parking, et 5/7 aux lancers-francs. Là, dans le genre step-up, on n’est pas mal du tout. On peut dire que Red Velvet a choisi le bon moment pour sortir son record en carrière en Playoffs, lui qui n’avait jamais dépassé la barre des 20 points auparavant.

Dès les premières minutes du Game 7, c’est bien Kevin Huerter qui a donné le ton pour ses Hawks pendant que Trae était dans le dur. C’est bien lui qui a marqué neuf des 17 premiers points de son équipe pour qu’elle commence ce match crucial sur les bons rails. Agressif, confiant et bien décidé à faire de Seth Curry son repas, Huerter a particulièrement fait mal aux Sixers, qui ne s’attendaient sans doute pas à une telle mixtape. Et comme un symbole, c’est également Red Velvet qui a planté les lancers-francs décisifs dans la dernière minute du Game 7. Suite à une faute qui risque de provoquer des cauchemars chez Matisse Thybulle pendant longtemps, Kevin a sanctionné comme un vétéran. 1/1, 2/2, 3/3, avec des Hawks qui passent de +1 à +4. Les Sixers n’arriveront jamais à s’en remettre. Ce dimanche, la jeune équipe d’Atlanta a montré beaucoup de choses : du caractère, de la sérénité, du talent. Et Kevin Huerter en est le plus grand des symboles aujourd’hui. Avec la maladresse de Trae Young, un Bogdan Bogdanovic pas au top à cause de son pépin au genou, mais aussi l’absence de De’Andre Hunter qu’il ne faut pas oublier, quelqu’un devait réaliser LE match au bon moment pour permettre aux Hawks de continuer leur très belle aventure. Red Velvet l’a fait.

Le ballon du match, il est pour Kevin Huerter. Au sein du magnifique effort collectif des Hawks, c’est Red Velvet qui a montré son meilleur visage dans la rencontre la plus importante de la saison. Typiquement le genre de performance qui peut aider un jeunot comme Huerter à franchir un cap supplémentaire. Hâte de voir la suite. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top