Playoffs NBA

NBA Playoffs 2021 – Preview Suns – Clippers : une Finale de Conférence incroyablement funky, mais ça c’était avant mercredi dernier

Urgences 20 juin 2021

Pas de Chris Paul pour débuter la série, pas de Kawhi Leonard tout court… mais on va quand même regarder hein, au moins pour Cameron Payne.

Source image : YouTube

Ca commence ce soir, et celle-là on ne l’avais clairement pas vue venir. Ni en début de saison, lorsque personne ou presque n’imaginait Chris Paul et Devin Booker devenir aussi compétitif… aussi vite, ni il y a quatre jours, lorsque l’on apprenait au cœur d’une journée complètement folle qu’à l’absence de Chris Paul pour cause de COVID s’ajouterait celle de Kawhi Leonard, touché aux ligaments du genou et probablement absent jusqu’à la fin de la saison. Sauf que la NBA est un monde plein de surprises, et que ce sont donc les Suns de Cameron Payne et les Clippers de Terance Mann qui se disputeront une place en Finales NBA. Wow.

Première étape ce soir, 21h30, dans l’Arizona. Deuxièmes de la Conférence Ouest et même deuxième meilleure équipe tout court de la saison régulière, les Suns attendent donc de pied ferme les Clippers pour le premier match d’une Finale de Conf qui promet. Après avoir biflé des Lakers souffrants et balayé des Nuggets complètement dépassés, voilà donc que la bande à Monty Williams provoque en duel un autre genre d’adversaire, peut-être plus dangereux encore car en pleine bourre. Les Clippers ? Remontada de 2-3 à 4-3 face aux Mavs, remontada de 0-2 à 4-2 face au Jazz, les habitudes ont décidément la vie dure. Les forces en présence ? On parle beaucoup des absents mais il y aura tout de même quelques sacrées tronches sur les parquets de la Talking Stick Arena et du Staples Center.

Côté Suns ? La star locale Devin Booker, en train d’exploser comme la peau d’un ado a son entrée en troisième, Chris Paul évidemment, que l’on attend, peut-être, de retour pour le Game 3 une fois ce foutu virus derrière lui (en espérant le voir en forme dès son retour), et tout autour une bande de desperados avides de la moindre goutte de sange. Deandre Ayton dans la raquette, auteur pour l’instant de Playoffs très convaincants et des deux côtés du terrain, les deux elite defenseurs et éventuels facteurs X offensifs Mikal Bridges et Jae Crowder, le sniper Cameron Johnson, la surprise du chef Cameron Payne, le valeureux Dario Saric, le polyvalent Torrey Craig, et les faire-valoir Frank Kaminsky, E’Twaune Moore, Jevon Carter ou Lance Galloway, capables de jouer au basket si on les appelle, surtout Jevon en cas d’absence prolongée de Chris Paul. Le rookie Jalen Smith ? Non non, on n’en a pas parlé, mais c’est pas parce qu’il ne sait pas jouer au basket, c’est tout.

Pour les Clippers ? Paul George évidemment, impeccable depuis l’annonce du forfait de Kawhi Leonard, et qui sera une fois de plus le patron de ces Angelinos pleins de cœur et de ressources. A ses côtés ? Des lieutenants improvisés mais qui cochent toutes les cases depuis quelques semaines. Reggie Jackson tout d’abord, à des années lumières de la punchline qu’il était devenu, Nicolas Batum, à des années lumières de la punchline qu’il était devenu, ou encore Marcus Morris, jamais le dernier pour alterner gros shoot dans le corner et croche-pattes d’enfoirax sur un adversaire en contre-attaque. La raquette ? Euh… next, l’absence de Serge Ibaka étant un vrai problème et obligeant Tyronn Lue à composer entre les quelques minutes de Ivica Zubac – voire DeMarcus Cousins – et un small-ball nous offrant le frangin Nic Batum ou Marcus Morris au poste 5. Rajoutez un Luke Kennard qui porte parfois bien son nom, un Rajon Rondo pour l’instant pourlingue en postseason mais qui n’a pas dit son dernier mot à Jean-Pierre Playoffs, un Patrick Beverley jamais le dernier pour coller quelques baffes et quelques tirs, saupudrez le tout avec un rookie phénoménal lors du Game 7 face au Jazz, Terance Mann c’est son p’tit nom, et vous obtenez un ensemble largement capable de lutter, face à Phoenix.

Une série improbable, mais une série finalement logique compte tenu des skills montrés depuis quatre semaines. Clippers, Suns, Suns, Clippers, espèce de Krispolico des familles qui commence donc dès ce soir, à 21h30, quelques heures avant le point final des demi-finales de l’Est. Allez, roulez jeunesse, en attendant… le retour des vieux ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top