Rookie Rankings

Les 2020-21 NBA All-Rookie Teams dévoilées : info utile, Théo Maledon fait partie de la All-Rookie Team de nos cœurs

all-rookie team 18 juin 2021

Théo ne pouvait pas être à la fois dans la course au ROY et dans celle du MVP, il a fallu faire un choix.

Source image : NBA PR

Les jours passent, les nuits surtout, et la NBA nous livre un à un les paquets de fin de saison. Cette nuit ? Les NBA All-Rookie Teams, dévoilées 24h après le sacre de LaMelo Ball suite à une saison I magnifique bien que partiellement gâchée par une blessure au poignet l’ayant éloigné des terrains quelques semaines au printemps. Allez zou, envoyez les grands (petits) gagnants.

Deux cinq qui ont fière allure, dix joueurs dont… neuf extérieurs, et donc dix cocos qui peuvent officiellement se lever ce matin en se disant que leur saison rookie est réussie. Pas forcément gage d’une carrière exceptionnelle dans le viseur mais toujours ça de pris sur le CV, notamment quand on voit les difficultés éprouvées cette saison par une bonne partie des joueurs cités pour… gagner des matchs, puisque la très grande partie des gamins nommés ici ont fini leur saison depuis belle lurette. Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ? Envoyez le screen.

all-rookie teams 18 juin 2021

Deux gamins de Detroit pour récompenser la difficile mais intéressante saison des Pistons, Jae’Sean Tate et Desmond Bane qui montrent un bout de museau après une saison sous les radars mais pas sous les nôtres, un Immanuel Quickley pas si loin que ça de gratter une place au chaud à l’étage supérieur, et donc le trio LaMelo Ball / Anthony Edwards / Tyrese Haliburton évidemment nommé à la quasi-unanimité, voilà pour les principaux lauréats du jour. Pas d’intérieur ou presque (seul Isaiah Stewart perpétue la race), et pas de Théo Maledon non plus, lequel a tout de même tapé dans l’œil de cinq votants et apparait donc en bonne compagnie parmi les déçus (ou non) du jour.rookie votes 18 juin 2021

Cole Anthony qui aurait peut-être pu prétendre à une petite gâche en All-Rookie Second Team, Théo c’est plus le cœur gaulois qui parle, et pas vraiment de surprise finalement si ce n’est qu’un seul visionnaire a osé jeter un pavé dans la mare en posant le nom d’Aleksej Pokusevski, peut-être même sans faire de faute en écrivant son nom.

Dix chanceux qui vont pouvoir se la raconter cet été sur la plage, un Serbe qui ne le fera pas parce qu’on voit ses côtes, et un Frenchie qui a, quoiqu’il arrive, réussi sa saison. Les awards 2020-21 c’est en tout cas terminé, place désormais au vrai bail, celui qui nous donnera dans moins d’un mois le nom de la franchise championne NBA.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top