Wizards

Officiel : Scott Brooks et les Wizards se séparent après 5 ans, une demi-décennie qui n’a pas beaucoup fait avancer le schmilblick

Scott Brooks

Il a déjà fait son sac à dos pour partir vers de nouvelles aventures.

Source image : Youtube

Décidément, notre mercredi aura été rythmé par les Woj bombs, les Shams bombs et autres détonations du même genre sur l’oiseau bleu. Cette fois, l’insider d’ESPN nous apprend que Scott Brooks et les Wizards n’ont pas réussi à tomber d’accord sur un nouveau contrat et que le poste d’entraîneur est de nouveau vacant dans la capitale.

Washington n’a peut-être pas fait long feu face aux Sixers en Playoffs mais les fans voient cette annonce comme une victoire. Scott Brooks ne sera plus le coach des Wizards à partir de la saison prochaine et on ne peut pas dire que ce soit une grosse surprise sur l’intégralité de son passage à la Maison Blanche. Même si le push de 2021 pour choper un ticket in extremis pour le play-in tournament laissait planer le doute sur la situation du technicien, Tommy Sheppard n’a pas cédé aux caprices de son entraîneur au moment de renégocier un nouveau contrat. En cinq ans sur le banc des Wizards, Scott Brooks a signé un bilan négatif de 183 victoires pour 207 défaites soit 46,7% de succès. Il a mené son équipe en Playoffs à trois reprises pour un seul tour franchi lors de sa première saison en 2017. L’ancien coach du Thunder n’a évidemment pas eu de chance avec les blessures de John Wall mais son nom faisait déjà partie des rumeurs avant qu’il n’enclenche ce run de 18-7 à partir du 7 avril jusqu’à la fin de la saison régulière. Finalement, cette série aura été vaine et Brooks devra chercher un nouveau banc pour la saison prochaine.

A 55 ans, Scott Brooks termine sa seconde grosse expérience de head coach en NBA (7 saison à OKC de 2008 à 2015). Les retrouvailles avec Russell Westbrook n’auront pas suffit à le faire durer à Washington qui entame un été une nouvelle fois chargé. Bradley Beal qui avait souhaité continué dans la capitale doit commencer à s’impatienter des mauvais résultats collectifs des Wizards et le Brodie n’a une nouvelle fois pas fait l’unanimité malgré une saison en triple-double de moyenne. A leurs côtés, Davis Bertans a baissé de régime après avoir signé un contrat en or lors de la dernière Free Agency et fait un peu figure de boulet dans les finances de la franchise. Le départ du coach ne pourrait finalement être que le premier domino d’une transformation beaucoup plus large des Wizards qui peuvent par contre compter sur un noyau de jeunes joueurs solides avec Rui Hachimura, Deni Avdija, Thomas Bryant, Daniel Gafford ou encore Chandler Hutchison. Pour le reste, on ne peut pas dire que Scott Brooks ait fait mieux que Randy Wittman sur la même période, un bel aveu d’échec pour le développeur de jeunes talents et ancien champion NBA avec Houston en 1994.

Après les Celtics, le Magic, les Pacers, les Blazers et les Pelicans, c’est au tour des Wizards de remercier leur coach. Une nouvelle place sur un banc sur libère en NBA et les candidats ne vont avoir que l’embarras du choix pour trouver du boulot dans la Grande Ligue.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top