Playoffs NBA

Preview de la soirée NBA : les Bucks et les Clippers sont revanchards et ils arriveront avec le couteau entre les dents

Playoffs preview 10/06/2020

FAYA.

Source : Montage Trashtalk

Les Playoffs suivent leur cours et deux nouveaux matchs sont prévus cette nuit. Une soirée qui pourrait être fatale pour des Bucks menés 2-0 dans leur série face à Brooklyn, alors que les Clippers seraient pour leur part bien inspirés de mieux contenir Donovan Mitchell s’ils veulent repartir avec la victoire cette fois-ci.

1h : Bucks-Nets : rendez -vous au Fiserv Forum à 1h du matin pour les retrouvailles entre les Bucks et les Nets. Les Bucks, à domicile, n’ont plus le droit au faux-pas puisqu’ils risqueraient de se mettre dans position si inconfortable dans laquelle s’était retrouvé face à eux le Heat au tour précédant : être mené 3-0. Il faudra passer la deuxième vitesse et peut-être encore pousser la combativité un peu plus loin pour Milwaukee. Toujours privés de James Harden, les Nets n’ont pas été mis assez en difficulté dans ces deux matchs maitrisés de bout en bout. Jrue Holiday et Kris Middleton sont plus que très timide dans cette série et leur discrétion au scoring a peut-être coûté le Game 1 aux Daims. La remarque ne tient qu’à moitié pour Giannis Antetokounmpo, qui a réalisé un Game 2 qui n’est pas à la hauteur de son talent. Complètement surclassé par Kevin Durant dans sa match-up, le Greek Freak devra être très présent des deux côtés du terrain pour espérer limiter KD et impacter la raquette des Nets, plutôt friable cette saison. La clef de ce Game 3 ? Elle se situe certainement autour de la rotation des deux équipes sur les postes de guards. En l’absence de Ramesse, les Nets peuvent compter sur de très bonnes minutes de Mike James à la création et Bruce Brown dans un rôle plus défensif. Les Bucks, sans Di Vincenzo pour le reste des Playoffs, devront compter sur un Bryn Forbes dans une forme excellente dans la série face à Miami mais beaucoup plus discret depuis deux matchs. Même remarque pour Pat Connaughton qui, en lieu et place de Donte, doit apporter la même qualité que le rouquin sur les minutes disponibles. A moins d’une performance historique d’un All-Star ce soir, la différence peut se faire dans ce secteur de jeu.

4h : Jazz-Clippers : comme à son habitude, Donovan Mitchell sort des performances plus qu’historiques en Playoffs. Egalant Karl Malone en tant que Jazzman à plus de 40 points en Playoffs (4), Spida sait hausser son niveau de jeu, bien motivé par des fans en folie et soutenu par le rideau de fer imposé par Rudy Gobert. Récemment couronné DPOY, le Français a lui aussi eu un rôle majeur dans le premier match de la série en contrant le tir pour l’égalisation. Le Jazz, marchant sur l’eau depuis le début de saison, n’a été que très rarement contrarié, mais les Clippers ont le casting idéal pour sonner la fin de récréation. Car Paul George ne pourra pas être plus décevant qu’au Game 1 : catastrophique en deuxième mi-temps au shoot, le Californien a complètement perdu pied à distance alors que ses provocations sur la ligne étaient plutôt bonnes. Même remarque pour Kawhi Leonard qui s’est fait très discret en première mi-temps et s’est réveillé trop tard dans le clutch pour espérer recoller au score. Les Clippers en attendent plus de leur monstre à deux têtes et ce ne serait pas trop en demander aux deux ailiers de combiner au moins 50 points pour espérer l’emporter ce soir. Toujours privés de Serge Ibaka, les Clippers débuteront certainement avec Nicolas Batum au poste 5, même si Ivica Zubac a eu un bon impact et autant de minutes que le Français sur la rencontre. Les Clippers ont donc plusieurs problèmes à régler et espèrent repartir avec la victoire ce soir pour reprendre l’avantage du terrain sur le Jazz. Car les supporters de Salt Lake sont dans le gratin des fans dans la ligue et, peut-être plus que d’habitude, cette composante pourrait compter.

Entre un match déjà quasiment décisif pour la Bande à Giannis et la série la plus prometteuse de toutes les demi de conférence au vu du Game 1, il y aura encore plusieurs motifs pour se taper une nuit blanche ce soir. Des match-up clefs à observer dans les deux rencontres seront plus qu’intéressantes et les ajustements de tous les coachs donneront de fortes indications sur le futur des séries respectives. Allez, POP-CORN.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top