Mavericks

Les Mavericks comme à la maison au Staples Center : victoire 105-100 derrière un grand Luka Doncic, les Clippers bientôt à Cancun ?

Mais c’est quoi ce scénar ?!?

Source image : NBA League Pass

Les Clippers semblaient avoir trouvé la bonne formule. Après deux grosses victoires à Dallas et un Luka Doncic pas au top physiquement, les hommes de Tyronn Lue étaient désormais prêts à prendre le contrôle de la série à la maison. Et puis les Clippers sont redevenus les Clippers. Kawhi Leonard est passé à côté, Luka a régalé, victoire Mavericks et énorme pression sur Los Angeles. 

La petite box score maison, c’est par ici.

Éternels Clippers. On ne sait pas comment ils font, mais ils continuent de trouver différents moyens pour se planter quand il ne faut pas. Alors que la bande à Kawhi Leonard possédait tout le momentum suite à la belle réponse apportée dans le Texas, elle a réussi à se tirer une nouvelle fois une balle dans le pied. Les Angelinos avaient l’occasion de pousser les Mavericks au bord de l’élimination, finalement ce sont eux qui se retrouvent dans la mouise avant le Game 6 de vendredi qui pourrait bien être leur dernier de la saison. Devant leur public, les Clippers sont effectivement tombés pour… la troisième fois dans cette série, une défaite dans la plus pure tradition de la franchise de Los Angeles. Il y avait la place, ils y ont cru, mais au final ça repart avec la queue entre les jambes. On peut parler longtemps de la nouvelle masterclass de Luka Doncic, et on va en parler. Dans le dur dans le Game 4 et touché physiquement, Luka a retrouvé l’ensemble de ses super-pouvoirs pour terminer avec 42 points, 8 rebonds et 14 passes décisives. On peut parler des ajustements de Rick Carlisle, qui a décidé de jouer grand avec l’intégration de Boban Marjanovic dans le cinq aux côtés de Kristaps Porzingis (avec de la défense de zone), histoire de contrer le small-ball des Clippers, qui ont une nouvelle fois commencé le match avec Nico Batum titulaire. Mais ce qu’on retiendra avant tout de cette rencontre, c’est l’énorme passage à vide des Clips dans le troisième quart-temps : de 72-67 en faveur de Los Angeles avec cinq minutes à jouer, le score est passé à…75-89 pour Dallas. Un 22-3 tout simplement terrible. Turnovers, turnovers, turnovers, une attaque à la rue contre des Mavs sérieux en défense, Kawhi Leonard aux abois, Paul George en foul trouble, Playoffs Rondo qui se transforme en Mavericks Rondo, Dallas qui sanctionne en face, Luka qui s’amuse… bref, c’était la débandade. Une fin de quart-temps CATA pour les Clippers, qui n’ont jamais réussi à s’en remettre.

Pourtant, les Clippers ne sont pas passés loin de voler ce match. Dans le money-time, le petit lineup de Tyronn Lue a réussi à resserrer les boulons et avec une adresse extérieure retrouvée, les Californiens ont eu le droit d’y croire, profitant également d’une équipe de Dallas incapable de conclure proprement. Mais dès qu’il fallait faire le petit play en plus pour prendre le dessus, c’est comme si toute l’histoire de la franchise californienne remontait tout d’un coup à la surface. Revenu à -4 à quatre minutes de la fin sous l’impulsion d’un Paul George bien agressif, ce dernier a d’abord perdu un ballon avant de se faire contrer. Résultat, en face, banderille de Tim Hardaway Jr., banderille de Kristaps Porzingis. Dans le jargon, on parle de climatisation. De -10, les Clippers ont ensuite réussi à réduire l’écart à seulement un petit point à 40 secondes du buzzer, avec en plus une occasion en or pour passer devant : interception de Terance Mann sur une passe de Doncic, Tyronn Lue décide de laisser jouer en ne prenant pas son temps-mort, Mann semble avoir un lay-up en transition mais donne la gonfle à Nico Batum, qui ne peut pas conclure. Damn ! Les Clippers ont laissé passer leur chance, même s’ils ont eu une dernière possession pour égaliser à 3-points. Une dernière possession magnifiquement foirée par Kawhi Leonard qui, à l’image de sa soirée, a envoyé un… air ball en déséquilibre depuis le corner. Moche, très moche. 105-100 pour Dallas score final, 3-2 Mavs. Kawhi va devoir se regarder dans la glace parce qu’outre ce shoot, il a manqué son rendez-vous. Les Marcus Morris, Reggie Jackson, Nico Batum ou encore Ivica Zubac et Terance Mann, ont globalement apporté la contribution nécessaire pour aider les Clippers à gagner ce match, tandis que Paul George a été égal à lui-même, mais Leonard ? Il était à des années-lumière de son niveau démontré à Dallas, et il va clairement devoir réagir dans le Game 6 s’il veut éviter de passer un très mauvais été.

Nouvelle victoire à l’extérieur, la cinquième en autant de matchs dans cette série. Les Mavericks, dominés chez eux, viennent de reprendre le contrôle des opérations et ont désormais l’opportunité de finir les Clippers à la maison vendredi. Les hommes de Tyronn Lue peuvent-ils survivre et ramener la série à Los Angeles ? Pas sûr cette fois-ci.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top