Hawks

Les Hawks font le break face aux Knicks, sans trembler : 3-1 Atlanta, et un Game 5 qui s’annonce… BRUYANT

Trae Young Hawks 30 mai 2021

Trae Young a encore climatisé les Knicks avec quelques actions de classe.

Source image : NBA League Pass

New York se déplaçait à Atlanta pour un Game 4 bouillant, dans l’optique de récupérer l’avantage du terrain. Julius Randle et ses copains allaient-ils faire plier les Hawks à la maison ? On vous raconte tout ça dans le récap. 

Pour la jolie box score maison, c’est juste ici.

C’est l’une des séries les plus chaudes et on s’attendait à un nouveau combat entre Hawks et Knicks à la State Farm Arena. Le début de match est serré avec d’un côté le show Trae Young, spectaculaire mais parfois un peu gourmand de loin, et un Derrick Rose en mode leader d’équipe. On n’assiste pas à une rencontre showtime, les deux équipes manquent d’adresse mais au moins, il y a de l’intensité et deux groupes qui ne lâchent rien. Malgré plusieurs runs d’Atlanta, New York parvient toujours à rester proche dans le rétro et à la pause, rien n’est fait. On ne sait pas si les Hawks ont goûté la boisson de Bugs Bunny durant le break mais ils reviennent des vestiaires avec le feu sacré dans les yeux. Trae Young nous sort un énorme crossover avec le 3 points sur la tête de Reggie Bullock alors que John Collins commence lui aussi à prendre chaud dans son coin. L’attaque tourne beaucoup mieux, celle des Knicks grimace et vu que la défense est moins souveraine qu’à l’ordinaire, l’écart grimpe… Tom Thibodeau passe une soufflante à ses protégés et l’effet est immédiat avec un 7-0 en sortie de temps-mort mais le piou-piou remet direct un coup de collier dans la foulée. Gallinari et Bogdanovic (juste avant le buzzer) assureront une avance confortable avant le début du money time. Douze minutes qui auront finalement peu de saveur car Atlanta remet direct le pied à l’étriller et on entre rapidement dans le garbage time avec des remplaçants qui sortent faire un peu d’exercice. Cela fait donc 3-1 pour les Hawks qui s’offrent trois balles de match avant de retrouver le Garden pour un Game 5 capital.

Les hommes de Géorgie ont fait un match abouti ce soir, ne laissant que peu de place à un éventuel comeback des visiteurs. Un Trae Young inspiré, John Collins qui fait le taf, Danilo Gallinari en vrai facteur X du banc et une marque bien répartie (6 joueurs à plus de dix points) : Nate McMillan peut être satisfait de la prestation de ses joueurs. De l’autre côté, New York a sans doute payé le manque de solutions offensives et des leaders qui n’ont pas tenu la distance. Derrick Rose, excellent en début de match, a progressivement disparu des radars, R.J Barrett a soufflé le chaud et le froid alors que Julius Randle a encore été en grosse difficulté malgré une feuille de stats plutôt flatteuse. Tom Thibodeau et les siens sont désormais dos au mur et rien d’étonnant donc à voir quelques signes de frustration comme Reggie Bullock qui a voulu aller s’expliquer avec le banc des Hawks ou Randle qui s’est défoulé sur Danilo Gallinari. (flagrante à la clé) On sent de la tension et deux équipes qui commencent à ne plus pouvoir se voir en peinture. Rajoutez à cela un Garden qui sera clairement chaud bouillant pour le Game 5 et vous avez un gros rond rouge sur le calendrier pour la nuit de mercredi à jeudi.

Les Hawks ont fait un nouveau pas vers la qualification à la maison et ils mènent désormais 3-1 dans la série. New York n’a désormais plus le choix et il faudra gagner les trois manches suivantes pour espérer voir le second tour. Impossible n’est pas Knicks mais ça s’annonce quand même compliqué. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top