Coach Rankings

COY award 2020-21 : Tom Thibodeau, Quin Snyder et Monty Williams sont les trois finalistes, faites vos jeux !

COY award 21 mai 2021

Les chiffres disent Quinny, le coeur dit Tommy, le challenger dit Monty. Suspense terrible dans la course au COY… et vous, vous roulez pour qui ?

Source image : montage via YouTube

Trois hommes, trois coachs, trois heureux élus qui ont, plutôt logique hein, éclaboussé cette saison de leurs coups d’éclats stratégiques et de leur gestion humaine. Les deux meilleurs bilans de la Ligue et… un pingouin de retour aux affaires, et trois homme qui possèdent en tout cas, chacun, de beaux atouts pour décrocher le trophée de Coach Of the Year 2020-21. On fait le point ?

Dans la jungle toujours aussi sauvage de l’Ouest, ce sont donc… le Jazz et les Suns qui ont tiré leur épingle du jeu. Le genre de phrase qui vous élimine d’office treize autres coachs, upgradant dans le même temps le CV de Quin Snyder et Monty Williams, respectivement boss de leur banc dans l’Utah et dans l’Arizona. Une victoire d’écart seulement entre les deux, en faveur de Quin Snyder et sa gomina, un avantage qui semble donc léger mais bien réel étant donné que, sur le papier, Monty Boy possède peut-être, avec des pincettes hein, un roster plus talentueux et plus complet que Quinny. Les deux meilleurs bilans de la Ligue donc, puis… Tom Thibodeau, « seulement » quatrième à l’Est mais général en chef d’une équipe qui était encore la risée de la Ligue il y a un an, une équipe qui n’a d’ailleurs… quasiment pas changé, guette la puissance de cette phrase.

Coach Thibs qui a ramené à New York les skills qu’on lui connait depuis quinze ans : utilisation optimum de ses leaders, défense de fou malade et état d’esprit irréprochable. La grande question pour cette course au diplôme ? Savoir si Quin Snyder obtiendra la statuette en sachant que ses joueurs Jordan Clarkson et Rudy Gobert pourraient eux aussi se voir récompensés, mais après tout ne serait-ce pas logique de voir la meilleure équipe de la NBA collectionner les récompenses ? Voici une idée loin d’être saugrenue et disons que tout ça mettra un peu de soleil dans le coeur des fans du Jazz une fois que Stephen Curry aura sorti leur franchise dès le premier tour, comment ça hein quoi non tranquille on n’a rien dit.

Trois hommes et un couffin enfin presque, trois hommes et un seul qui sortira de l’hiver avec une ligne de plus à son CV, à moins que… non, rien. Rassurez-vous, le vainqueur ne transformera pas la saison des deux autres en saison ratée pour autant, alors bravo messieurs, bravo… à tous les trois.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Kardar

    21 mai 2021 à 15 h 10 min at 15 h 10 min

     » une fois que Stephen Curry aura sorti leur franchise dès le premier tour  »
    Non vraiment il est temps d’arrêter définitivement les blagues pourries dans chacun de tes articles Giovanni c’est juste d’une lourdeur pas possible …

    • Giovanni Marriette

      21 mai 2021 à 17 h 44 min at 17 h 44 min

      Salut Tony ! Je note, mais malheureusement ce n’est pas prévu dans un futur proche. Cordialement, la direction.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top