Summer League

Les dates de la Summer League sont connues : l’été était déjà bouillant, il est devenu dangereux pour notre santé

Summer League 20 mai 2021
Source image : NBA.com

La Summer League va donc reprendre ses droits cet été à Las Vegas. Annulée l’an dernier à cause de la pandémie, les rookies de cette année ne seront pas directement plongés dans le grand bain et pourront passer par cette merveilleuse compétition pleine d’intensité et de suspense. Les dates ? Du 8 au 17 Août, pour un événement qui te fera rater tes vacances au soleil prévues depuis six mois (non). 

C’est désormais officiel, la Summer League reprend ses droits. Après quelques signes positifs comme la tenue du Draft Combine ou l’ouverture du Madison Square Garden à son public, la NBA semble désormais composer avec Jean-Claude Coronavirus. Aucune information n’est sortie concernant la présence de public mais, spoiler, les distances de sécurité seront maintenues. L’organisation de l’événement est avant tout une aubaine pour les rookies, on se rappelle par exemple du début de saison compliqué d’Anthony Edwards avant qu’il ne trouve son rythme et rejoue son basket, et ce genre de cas s’en verra donc limité l’an prochain avec la réapparition de la ligue d’été. En dehors des rookies et sophomores draftés, c’est aussi l’occasion idéale pour des joueurs non-draftés d’avoir leur chance dans un roster. On peut penser par exemple à Kendrick Nunn qui avait performé en 2019 avec Miami, mais aussi à Fred VanVleet qui avait gagné une place dans le roster de Dwane Casey grâce à la Summer League 2016.

Si la Ligue a été plutôt évasive dans son communiqué, Shams Charania a apporté quelques précisions quant au déroulement du tournoi. Toutes les équipe NBA seront conviées et joueront chacune cinq matchs, avant le tournoi final démarrant le 8 août. Ce sera alors l’occasion idéale pour voir les Evan Mobley, Cade Cunningham, Jonathan Kuminga ou encore le français Juhann Begarin sous leurs nouvelles couleurs.

Après une saison particulièrement difficile pour les rookies, les choses semblent rentrer dans l’ordre et les futurs jeunes premiers pourront montrer tout l’étendu de leur talent cet été. L’occasion idéale pour faire monter la hype, faire fonctionner la machine à highlights et surtout, ne pas défendre.

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top