Spurs

Les Spurs sont qualifiés pour le play-in tournament 2021 : la 10ème place est actée, Warriors ou Grizzlies au menu ?

Spurs Basketball
Source : montage TrashTalk via YouTube

Avec la défaite des Kings à Memphis cette nuit, les Spurs ont été officiellement assurés qu’ils participeront au play-in tournament 2021. Un ticket davantage obtenu par courrier qu’arraché à pleine main, vu que San Antonio a perdu le match de ce jeudi face aux Knicks, mais un ticket reste un ticket. Maintenant, place à la question de la mort : Golden State ou Memphis au menu des Texans ?

Il y a différentes manières de se qualifier pour les phases finales. Les grands garçons, comme Utah par exemple, font leurs devoirs en avance et défoncent leurs adversaires pour apprendre suffisamment de temps avant la fin de saison que les Playoffs seront à eux. Les retardataires, comme les Knicks ou les Hawks par exemple, font le nécessaire dans la dernière semaine pour s’assurer qu’il y aura une place réservée dans le Top 6 de leur conférence. Puis il y a vraiment ceux à la bourre totale, comme nos chers Spurs pourtant habitués à l’excellence du groupe des grands garçons ces 20 dernières années, qui non seulement passent par la case play-in tournament mais en plus l’apprennent via la défaite d’un adversaire direct. Le scénario était connu d’avance, San Antonio devait remporter un de ses trois derniers matchs (Knicks, Suns, Suns), ou bien Sacramento devait perdre un de ses trois derniers matchs (Grizzlies, Grizzlies, Jazz), afin que la franchise texane soit verrouillée à la 10ème place de l’Ouest. La mission a été gérée par les potes de Ja Morant, vainqueurs contre Sacramento cette nuit au finish. Pas de 9ème place possible, trop de retard sur Ja justement et un certain Stephen Curry, mais la 10ème est actée.

Maintenant que ce siège est chauffé, avec deux rencontres à jouer contre Phoenix avant le fameux play-in qui démarrera mardi prochain, la question qui va animer la fanbase de Gregg Popovich et compagnie est la suivante : qui sera l’adversaire des Spurs au play-in ? Avantage pour eux, et pour toute la NBA ce dimanche soir à 21h30… les Grizzlies affronteront les Warriors à Golden State ! Un match absolument immanquable, puisque c’est celui-ci qui déterminera les places 8 et 9 de l’Ouest. Le vainqueur de cette opposition entre guerriers et oursons pourra donc affronter une des trois équipes entre Portland, Dallas et les Lakers, tandis que le perdant s’offrira les Spurs en duel de play-in. Ce qui nous évite tout un tas de scénarios à devoir anticiper, ce qui nous permet aussi de voir comment l’armée de DeMar DeRozan a géré face à Golden State et Memphis sur cette saison NBA 2020-21.

  • Memphis Grizzlies

Pas la meilleure des oppositions pour la bande à Keldon. Trois matchs, deux défaites, une victoire. Cette victoire ? C’était tout simplement le premier match de la saison régulière, dans un score fleuve sans le moindre fan à Memphis. Ja Morant avait été énorme (44 points), mais les rotations de Tyler Jenkins n’étaient pas autant en place qu’aujourd’hui et l’effectif était même assez différent (Gorgui Dieng présent… en face, et Jaren Jackson Jr absent). Les deux défaites suivantes ont été particulièrement salées coup sur coup, 129 et 133 points encaissés en 48h dans des gifles made in Tennessee. Une pluie de trois-points, un banc qui fait la différence, disons que les Spurs n’ont pas vraiment existé dans ces rencontres dominées de bout en bout par les Grizzlies. Sur le papier, pas sûr que ce soit la matchup idéale, ce que Memphis a bien en tête avant le match de ce dimanche à Golden State. Mais encore une fois, sur 48 minutes…

  • Golden State Warriors

Pas de quoi se réjouir non plus, Golden State a remporté deux des trois oppositions avec de vrais écarts (22 et 23 points). Mais la seule victoire de San Antonio est la « plus récente » avec un gros Dejounte Murray. Le meneur serait d’ailleurs, en cas de matchup au play-in, un des acteurs majeurs à surveiller puisqu’il a été bon sur deux matchs face aux Warriors, scorant plus de 20 points dans la rencontre. On notera tout de même que la défaite de janvier voyait LaMarcus Aldridge en pivot titulaire, une sacrée époque quand on connaît la suite. Stephen Curry a quant à lui été limité à des standards assez humains, ne dépassant pas la barre des 32 points scorés contre San Antonio cette saison. Et puis, des retrouvailles entre Pop et Steve Kerr, ça ne se refuse pas souvent…

Les Spurs sont sûrs de participer au play-in tournament 2021, et en déplacement. Mais vers quel aéroport atteriront-ils dans quelques jours ? Celui de Memphis ou de San Francisco ? Rendez-vous dimanche à 21h30 pour le savoir, match à ne rater sous aucun prétexte. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top