News NBA

Preview de la soirée NBA : la traversée du lac agité continue pour les Lakers, qui affrontent les Clippers toujours sans LeBron

Lakers bateau

Le reste de l’équipage va-t-il tenir le cap ?

Source image : montage TrashTalk

La saison régulière bat son plein et bat sa plus grosse goutte de sueur sur le front des coachs, tant la pression est immense, tant chaque victoire ou défaite grappillée risque de compter gros sur la ligne d’arrivée. Sept matchs ce soir, que va-t-il se passer ? Pour ça, il faut regarder. Donc jetez votre œil de pirate sur le programme.

1h : Hornets – Bulls : Charlotte a décidément un calendrier mucho gusto dans les jours qui suivent, pour assurer tranquillement sa place dans le play-in. Après avoir piqué les Pistons deux fois en quelques jours, les Frelons affrontent ce soir Chicago, avant Orlando en back-to-back puis New Orleans. Les Taureaux, Mickey puis les Pelicans sont indéniablement des bêtes à leur portée, surtout avec un LaMelo Ball retrouvé. Attention malgré tout : Zach LaVine fait son grand retour de protocole sanitaire et ne connaît pas l’existence du verbe tanker, tandis que Miles Bridges est absent tout comme Devonte’ Graham probablement.

1h30 : Mavericks – Nets : les Lakers remercient très fort le calendrier et le fait que les Mavs – qui les collent au derrière telle une Audi A3 sur l’autoroute A6 – retrouvent ce soir les Nets. Il est bon de le répéter mais ce n’est pas parce que Dallas affronte des équipes moyennes (sorry les Lakers) voire faibles depuis plusieurs semaines qu’ils ne peuvent pas choper au nez et à la barbe (inexistante) de Steve Nash, une victoire référence. Pour rappel, Kristaps Porzingis est absent côté Dallas.

1h30 : Raptors – Wizards : Nick Nurse tremble actuellement des genoux puisqu’il sait qu’une défaite ce soir face aux Wizards condamnera quasiment ses Raptors en vue du play-in tournament. Toronto accuse en effet trois matchs de retard sur Washington, autant dire qu’une débâcle face au concurrent direct de la dixième place de l’Est empêcherait toute remontada éventuelle au classement. OG Anunoby ne sera pas là, pas vraiment une bonne nouvelle quand on sait qu’il faut le plus de monde possible pour au moins contenir ce fou furieux de Russell Westbrook. Pronostic engagé : ce dernier va conquérir son 180e triple-double de la saison, peut-être même avant la mi-temps.

2h : Pistons – Grizzlies : Un top 5 meneur qui affronte un futur autre top 5 meneur français, si ça ne vous suffit pas ça…

2h : Pacers – Hawks : une équipe qui s’engueule et arrive à perdre contre les Kings face à une équipe qui broie les Suns en leur expliquant ce qu’est le basket collectif, si ça ne vous suffit pas ça… Effectif toujours un peu en gruyère côté Pacers, les Faucons d’Atlanta peuvent largement leur montrer que Top 5 et Top 9 ne boxent pas dans la même catégorie. Ou comme dirait Booba, que les aigles ne volent pas avec les pigeons.

4h : Warriors – Thunder : que les Warriors ne s’inquiètent pas, c’est du pain bénit d’affronter le Tonnerre ces temps-ci, car il se cache derrière des couches entières de cumulonimbus depuis plusieurs semaines. Un bon petit duel Théo Maledon – Stephen Curry à la mène reste bien alléchant sur le papier.

4h : Clippers – Lakers : Ay Pépito ! Non, ce n’est pas de la pub pour le gâteau préféré de votre goûter, c’est plutôt la réaction qu’on a depuis quelques années à chaque affiche de derby angelino. Les Lakers ont pour obligation de gagner car ils flirtent beaucoup trop avec le play-in, qui déplaît à son capitaine de navire LeBron James, qui d’après les dernières nouvelles sera gêné par sa cheville pour tout le reste de la saison. Pas bon ça. En battant Denver lors de leur dernière sortie, les champions en titre ont su montrer qu’ils savaient battre une grosse écurie sans LBJ et sans le meneur titulaire Dennis Schroder. Ça tombe bien, parce qu’on leur demande exactement la même chose ce soir. Les Gens du Lac ne seront néanmoins pas les seuls dans l’obligation de s’imposer puisque les Voiliers ont eux besoin de sécuriser le Top 3 de l’Ouest. Le vainqueur du Angelina joli duel dans la mer du Staples Center pourrait en tout cas bel et bien faire couler son adversaire.

Espérons qu’un de ses sept beaux petits matchs au programme ait pu vous séduire. En attendant, c’est le moment de siester avant de caféiner pour avoir les yeux pas trop fatigués devant l’un d’eux. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top