Mavericks

Les Mavericks ne lâchent rien : un collectif rôdé pour freiner un Kyrie Irving majestueux, par ici la bonne affaire

Luka Doncic 7 mai 2021

45 points pour Kyrie Irving mais en face c’était solide, et les Mavericks ont finalement gratté une victoire qui pourrait compter dans une dizaine de jours.

Source image : YouTube

La course aux Playoffs fait actuellement rage dans la Conférence Ouest et cette nuit, les Mavericks ont clairement fait la bonne affaire. Pour cela il fallait trouver une solution au problème Kyrie Irving, c’est raté, il fallait trouver une solution au problème Kevin Durant, une mission plutôt réussie, et il fallait faire preuve de solidité offensive, un objectif atteint dans les grandes largeurs.

La boxscore de la pièce Kyrie seul contre la Terre plate, c’est juste ici

Luka Doncic face à Kyrie Irving, c’était, entre autres réjouissances, le duel qui nous était proposé cette nuit à Dallas. Deux rois du dribble, deux attaquants fantastiques, l’un légèrement plus potelé que l’autre mais au final souvent le même résultat au bout. Cette nuit, d’un point de vue strictement individuel, Kyrie Irving a salement dominé les débats. Record de la saison pour lui avec QUARANTE-CINQ points, dans une démonstration affolante de technique et de justesse (17/31 au tir, une seule balle perdue), alors qu’en face Luka s’évertuait surtout à faire jouer les copains, cherchant bien souvent la passe au lieu du tir, un peu dommage car tout ça semblant parfois un peu forcé, mais tant mieux finalement car en ce moment le poignet n’est pas spécialement bien réglé. 24 points, 10 rebonds et 8 passes au final pour le plus grand amateur de pâté de Slovénie, mais plus qu’un duel entre deux des meilleurs meneurs de la Ligue, ce match fut une belle réussite collective pour les hommes de Rock Carlisle, au meilleur des moments de surcroît.

Un Tim Hardaway Jr. qui rentre les tirs qu’il faut, quand il faut, un Jalen Brunson toujours aussi juste dans ses choix, un Dwight Powell efficace +++ sur pick and roll et un Dorian Finney-Smith toujours aussi solide en attaque alors qu’il s’est quand même fadé de l’autre côté du terrain et tout au long du match un certain Kevin Durant. KD effacé ce soir, souvent maladroit et laissant l’essentiel des cartouches à son – merveilleux – chef d’orchestre, mais disons que KD fait partie de ces mecs pour qui l’on s’en fait pas trop. Le mode Playoffs sera évidemment juge de paix pour lui, bientôt James Harden rejoindra l’incroyable duo, et si les Nets peuvent donc voir venir… ce n’est pas encore tout à fait le cas des Mavs, malgré une victoire qui comptera très probablement, alors que ce soir c’est face aux gentils Cavs que Luka and co. tâcheront de capitaliser.

38-28 pour Dallas ce matin, une cinquième place fébrile et qu’il faudra défendre bec et ongles, afin de s’éviter un play-in bien dérangeant, et en espérant – aussi – que le destin ne leur offrira pas, au hasard, les Lakers sur un plateau dès le premier tour. Il fallait gagner cette nuit et les Mavs l’ont fait, il faut désormais enchainer, et les Mavs doivent le faire. Avec au programme de cette fin de régulière les Cavs (deux fois), Memphis, NOLA, les Wolves et les Raptors au programme, Dallas a clairement son avenir entre ses mains.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top