Pacers

Les sanctions sont tombées pour JaKarr Sampson, Patty Mills et Rudy Gay : indice, la Ligue s’en met plein les fouilles

Adam Silver - Les Inconnus

La Ligue vient de s’en mettre plein les fou-fouilles.

Source image : montage TrashTalk via YouTube

Mardi a eu lieu une altercation qui nous a bien surpris entre JaKarr Sampson, Patty Mills et Rudy Gay. Déjà parce qu’elles sont de plus en plus rares, mais surtout parce qu’elles concernent deux franchises qui ne sont pas forcément les plus adeptes de la chicane. En tout cas, la Ligue n’a pas hésité à aligner, histoire de rappeler à tout le monde que les parquets sont différents d’un barfight, n’en déplaise à une certaine époque.

C’est une scène bien surprenante à laquelle les courageux spectateurs nocturnes ont assisté mardi dernier. Dans une rencontre entre les Spurs et les Pacers qui pouvait attirer les curieux, le quatrième quart-temps a été marqué par un jeu de mains bien vilain alors que San Antonio entamait la période avec une avance assez conséquente de 14 points. Et c’est sur une action anodine, que Patty Mills effectue même pendant son sommeil, que les choses vont déraper. Le bolide australien coupe tête de raquette pour poser un écran et se heurte – ou inversement vu les images – à JaKarr Sampson, qui était sur son passage. Sauf que le bonhomme, ça ne lui a pas plu, mais alors pas du tout. Le voilà qu’il repousse Patty, le toise et n’hésite pas à faire à coller sa tête. Bon déjà, ça a dû lui faire mal aux vertèbres de se baisser jusqu’aux 183 centimètres de Mills mais là n’est pas le problème. Suite à cela, en bon partenaire de crime du banc des Spurs, Rudy Gay s’en mêle. Et vient là que je te pousse, le bras armé. Un vrai grand frère celui-là quand même. Les coups de sifflet fusent dans tous les sens et au final, pas de gros dégâts. On en est resté aux amabilités. Une fois la situation calmée, les arbitres ont visionné le tout pour prendre leur décision. Sampson a été exclu du match et les deux comparses Éperons ont reçu une faute technique chacun, ce qui n’a pas empêché la victoire des Spurs sur le score final de 109 à 94.

On attendait donc les sanctions données par la Ligue, et elles ne se firent pas attendre. Résultat de tout ce raffut : un match de suspension sans être payé pour JaKarr Sampson – déjà effectué face à Oklahoma -, 25 000 dollars d’amende pour Patty Mills et 20 000 dollars pour son copain Rudy Gay. Pas de suspension donc pour les deux joyeux larrons du Texas. D’ailleurs, la suspension de JaKarr ne s’est pas faite ressentir puisque ses copains d’Indiana ont battu OKC la nuit dernière, sans lui. On a donc assisté à une petite altercation fort inhabituelle entre deux équipes pas les plus farouches, avec un Patty Mills dans le lot qui ne se laisse pas faire, mais qui est un gars qui ne cherche jamais les histoires, comme l’a justement, rappelé Gregg Popovich.

Quelques amabilités échangées, la famille va bien, et bam un match de suspension d’un coté et 45 000 dollars de l’autre, qui vont direct dans les fou-fouilles de la Ligue, de quoi calmer les esprits. Cela nous étonnerait fortement de revoir tout ce joli monde se remettre dans une altercation comme celles-ci, enfin, on n’est jamais assez prudent. 

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top