News NBA

Point blessures : Victor Oladipo et Pat Beverley de retour à l’infirmerie, on ne peut pas dire qu’ils seront dépaysés

Here we go again…

Source image : YouTube

Alors qu’on est dans la dernière ligne droite de la saison régulière et que les Playoffs approchent lentement mais sûrement, certaines équipes vont devoir se débrouiller sans certains éléments importants de leur roster. C’est le cas du Heat et des Clippers, avec les bobos de Victor Oladipo et Patrick Beverley.

Difficile de ne pas être inquiet pour Victor Oladipo quand on connaît son historique de blessures. Victime d’une rupture du tendon quadricipital au niveau du genou droit en janvier 2019, Vic est une nouvelle fois touché à ce même genou, lui qui s’est blessé lors de la victoire du Heat face aux Lakers il y a deux jours. Incapable de finir le match, Dipo a immédiatement été évalué et si les premiers examens n’ont rien révélé de trop sérieux, on attend toujours les résultats de l’IRM passée vendredi. À l’heure de ces lignes, on n’a pas beaucoup d’infos sur la véritable nature de la blessure d’Oladipo mais on croise les doigts pour lui. En attendant des détails supplémentaires, on sait déjà que l’ancien joueur des Pacers ne participera pas au road-trip à venir du Heat. C’est ESPN qui l’annonce. Jimmy Butler et ses copains ont quatre matchs à jouer à l’Ouest d’ici au 16 avril, avec des déplacements à Portland, Phoenix, Denver et Minnesota. On souhaite d’ores et déjà bonne chance aux hommes d’Erik Spoelstra car ils sont face à un sacré programme. Reverra-t-on Oladipo dans une semaine pour la rencontre entre Miami et Brooklyn à Sud Plage ? Rien n’est moins sûr. Cette blessure tombe particulièrement mal car Victor montait doucement en puissance sous ses nouvelles couleurs, avec notamment 18 points marqués en 25 minutes face aux Lakers avec en prime un gros poster sur Andre Drummond. Avec les Playoffs qui ne sont plus très loin, Oladipo et le Heat ont besoin de construire des automatismes et cette absence ne va évidemment pas faciliter les choses.

Du côté de Los Angeles, c’est Patrick Beverley qui va faire un séjour prolongé à l’infirmerie, une infirmerie qu’il connaît bien puisqu’il a raté douze matchs consécutifs entre mi-mars et début avril à cause d’un genou douloureux. Désormais, c’est la main gauche qui fait des siennes : fracture du quatrième métacarpien, opération, réévaluation dans trois à quatre semaines selon ESPN. Ouch, voilà qui fait mal, au moins aussi mal qu’un coup de coude de Pat Bev sur Chris Paul. C’est d’ailleurs dans ce match opposant les Clippers aux Suns que Patoche s’est blessé. Résultat des courses, on ne reverra pas Beverley sur ce mois d’avril. Y’a des chances qu’il fasse son retour pour la toute fin de la saison régulière mais pour ça, sa main doit guérir correctement. C’est forcément un coup dur pour les Clippers, qui devront se débrouiller une nouvelle fois sans leur pitbull, qui est toujours important à travers son activité. L’autre franchise de Los Angeles tourne plutôt bien actuellement mais continue de se chercher, elle qui doit composer avec pas mal de petits bobos par-ci par-là. Rajon Rondo, tout juste arrivé et performant contre Phoenix jeudi (15 points, 9 passes), n’a pas joué contre Houston hier (adducteur) et Serge Ibaka (dos) est toujours absent. Heureusement, certains sont là pour step-up, on pense à Reggie Jackson (23 points contre Portland il y a quelques jours, 26 contre les Rockets vendredi), Luke Kennard (discret ces derniers matchs mais auteur de plusieurs perfs ces dernières semaines) et surtout Terance Mann. Le jeunot a vraiment franchi un cap depuis mi-mars avec une belle production et une belle énergie en sortie de banc (14,8 points à 54,5% au tir dont 42,9% du parking, et 6,9 rebonds de moyenne en 28,4 minutes entre le 20 mars et le 1er avril). Si les Clips ont enchaîné les wins, c’est aussi grâce à lui.

Victor Oladipo et Patrick Beverley out, ça fait du beau monde à l’infirmerie. Pas vraiment le scénario rêvé pour des équipes ambitieuses comme le Heat et les Clippers, qui veulent monter en puissance à l’approche des Playoffs. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top