Nuggets

Michael Porter Jr. n’arrête plus de briller : entre efficacité et régularité, MPJ commence à faire flipper

michael porter jr bulle

Un crack !

Source image : NBA League Pass

Avec huit victoires de suite et 17 succès en 20 matchs, l’équipe la plus chaude de la NBA se situe actuellement à Denver. Et si on parle beaucoup – à juste titre – de la campagne calibre MVP de Nikola Jokic ou encore de l’apport d’Aaron Gordon depuis son arrivée, on en connaît un qui fait également un gros taf en ce moment. Il est temps de parler de Michael Porter Jr., très très propre depuis le All-Star Break.

Auteur d’une performance à 24 points et 11 rebonds face aux Pacers juste avant la trêve du All-Star Weekend, Michael Porter Jr. avait conclu de la meilleure des manières sa première partie de saison. C’était l’une de ses perfs les plus abouties de la campagne 2020-21 mais quand on regarde aujourd’hui, c’était surtout un aperçu des choses à venir. Car depuis la reprise le 12 mars dernier, MPJ a enchaîné les prestations solides, symbolisant ainsi l’excellente forme des Nuggets sur la période : 16 rencontres jouées, 21,1 points et 8,6 rebonds de moyenne en quasiment 33 minutes de jeu, avec des pourcentages exceptionnelles de 58,9% au tir dont 50,6% du parking. L’ailier de 22 ans est hyper propre et le plus flippant dans tout ça, c’est qu’on a l’impression qu’il ne force même pas son talent. Vous voyez Kevin Durant ? On est un peu dans la même veine. 2m08, du talent plein les mains, un pur shoot… ce gamin is the real deal comme ils disent de l’autre côté de l’Atlantique. On n’est évidemment pas là pour dire que MPJ est aussi monstrueux qu’un KD mais on n’en connaît pas beaucoup qui scorent aussi facilement à son âge et avec son profil physique. Faisant partie des favoris pour le titre de Most Improved Player avant le début de saison, MPJ n’était pas vraiment parti de la meilleure des manières, entre protocole COVID (dix matchs ratés de suite) et résultats décevants de Denver. Mais aujourd’hui, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. La régularité affichée par Porter Jr. (pas un match en dessous des 15 points depuis le 12 mars, et aucun match sous les 50% au tir) est aussi impressionnante que la série des Nuggets, qui présentent un bilan de 13-3 depuis le All-Star Break malgré un Jamal Murray out lors des trois dernières rencontres.

« Il est incroyable pour nous cette année. Quand vous regardez ses chiffres, et à quel point il est efficace, c’est vraiment remarquable. »

– Mike Malone à propos de Michael Porter Jr.

La décla du coach des Nuggets se suffit à elle-même. Ces mots ont été prononcés avant le match face aux Spurs hier, un match dans lequel Michael Porter Jr. a terminé avec 22 points et 10 rebonds. Dans les dernières secondes de la partie, à +2 pour Denver et avec MPJ sur la ligne, ce dernier a raté le deuxième lancer-franc et les Spurs sont partis en contre-attaque pour tenter d’égaliser. Devinez qui était là pour contester le shoot de Keldon Johnson près du cercle après l’avoir gêné en transition ? Michael Porter Jr., non ce n’est pas une blague. Souvent pointé du doigt pour ses errements défensifs malgré un vrai potentiel (2m08, bonne mobilité, envergure de 2m13), MPJ veut se montrer utile dans ce secteur et Mike Malone est plutôt content des progrès effectués cette saison. Ce n’est pas pour rien si Porter Jr. dépasse aujourd’hui les 30 minutes par match, lui qui par le passé a souvent vu son temps de jeu être limité à cause de son impact négatif sur la défense de Denver. Le 17 mars dernier, après une victoire des Nuggets sur les Hornets, Malone avait même déclaré, « Il a terminé avec 28 points et 13 rebonds, mais ce qui m’a le plus impressionné, c’était sa défense sur Gordon Hayward ». Défense et Michael Porter Jr. ne sont plus des antonymes, et la relation entre MPJ et Mike Malone n’a peut-être jamais été aussi forte.

« Cela me fatigue d’entendre les gens dire que je ne défends pas. »

– Michael Porter Jr.

Avec cette version de Michael Porter Jr. et l’ajout précieux d’Aaron Gordon lors de la trade deadline, les Nuggets ne sont plus la même équipe. On parle ici d’un vrai candidat pour sortir du Wild Wild West avec les deux franchises de Los Angeles, Utah, voire Phoenix. Offensivement, c’est du très très haut niveau et les Nuggets peuvent regarder n’importe qui dans les yeux à l’Ouest. La fluidité de l’attaque est impressionnante, on connaît le génie de Nikola Jokic ainsi que la capacité de Jamal Murray à exploser à tout moment. Si MPJ garde cette régularité et cette propreté, avec un Gordon qui continue d’apporter juste ce qu’il faut des deux côtés du terrain, franchement Denver ne sera pas bon à prendre. On peut évidemment avoir quelques doutes sur la capacité des Nuggets à vraiment faire les stops qu’il faut dans des moments cruciaux d’une série de Playoffs (15e équipe à l’efficacité défensive cette année avec 111,7 points encaissés pour 100 possessions), mais leurs capacités offensives (troisième efficacité offensive de la NBA avec 117,1 points pour 100 possessions) sont telles qu’ils peuvent tout de même s’en sortir. Seulement dans sa deuxième saison NBA, Michael Porter Jr. pourrait donc déjà faire une grosse différence pour les Nuggets dans leur campagne de Playoffs 2021, et on comprend mieux pourquoi Denver le considère comme intransférable depuis plusieurs mois. Vu la vitesse à laquelle il progresse, MPJ ne bougera pas de sitôt et c’est au contraire une grosse prolongation de contrat qui l’attend à Denver (il sera agent libre restrictif en 2022). Pourquoi chercher une star ailleurs quand vous avez une potentielle superstar chez vous ?

Michael Porter Jr. joue le meilleur basket de sa vie actuellement, et les Nuggets version Nikola Jokic n’ont probablement jamais été aussi forts. Peuvent-ils sortir de l’Ouest cette année ? Pas impossible. Peuvent-ils remporter un titre lors des saisons à venir ? Si MPJ continue son ascension, faudra clairement compter sur eux. 

Sources texte : Basket-Reference, NBA.com, Denver Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top