Bulls

Les Bulls punissent des Nets pas très inspirés : 115-107, et un duo Satoransky-Vucevic qui rend fier le Vieux Continent

Vucevic Bulls Nets 4 avril 2021

La première victoire de Vooch’ sous les couleurs des Bulls.

Source image : NBA League Pass

Ce sont des Bulls dans une petite forme qui recevaient l’ogre Brooklyn ce soir au United Center. Toujours en quête d’une première victoire avec les nouveaux arrivants, ils se devaient de réagir et ils l’ont fait avec la manière. 

Le Boxscore maison c’est par ici.

Pas de Kevin Durant, de James Harden ni même de DeAndre Jordan au coup d’envoi pour Steve Nash mais un Big Three quand même avec Kyrie Irving, LaMarcus Aldridge et Blake Griffin. C’est toujours plus facile quand tu as une réserve de All-Stars. Le début de match est à la hauteur, les trois leaders se trouvant bien et le spacing des deux derniers fait mouche, les Nets prennent logiquement les devants. L’entrée des remplaçants est un premier tournant dans ce match et Chicago prend vite l’ascendant sur une équipe de Brooklyn qui perd toute créativité. Vu que derrière c’est pas un coffre-fort non plus, les Bulls appuient là où ça fait mal. Vucevic commence à être nourri à l’intérieur, profitant d’un large avantage de taille sur Bruce Brown et Jeff Green notamment. Il est déjà en double-double à la pause, merci le small ball de Steve Nash. Si Zach LaVine entre petitement dans son match, Tomas Satoransky est parfaitement dans le tempo et il sanctionne à la moindre occasion. Petite feinte de grand-mère, opportunisme pour récupérer un rebond offensif et planter avec la faute, et ça c’est quand il n’est pas à la passe. Le leader des Tchèques fait peut-être son meilleur match de la saison ce soir et il le fallait pour inverser cette dynamique de six défaites de rang.

Le retour des stars des Nets ne change pas vraiment la tendance et ils restent à bonne distance pendant quasiment toute la seconde mi-temps. Un petit run dans les dernières minutes fera couler une petite goutte sur la chemise de Billy Donovan mais Zach LaVine finira le boulot avec un gros tir du parking puis trois lancers pour finir la bête blessée. C’est une victoire sérieuse de la part des Bulls ce soir qui ont montré de belles choses et qui peuvent clairement tabler là-dessus pour préparer les prochaines semaines. Brooklyn pourra regretter un énorme trou d’air entre le premier et le dernier quart-temps. Difficile de gagner un match quand tu joues seulement quinze-vingt minutes sur quarante-huit. En plus, Tyler Johnson et Landry Shamet sont sortis sur blessure… Vivement le retour de la Barbe et de KD.

Chicago avait le couteau entre les dents ce soir ils n’ont pas tremblé pour se débarrasser de Nets sans inspiration. Première victoire de l’ère Vucevic-LaVine et enfin un peu d’air au classement pour les joueurs de l’Illinois. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top