Hornets

Gordon Hayward absent quatre semaines pour une entorse au pied : le sort s’acharne sur Gordie… et sur Charlotte aussi

Gordon hayward 25 janvier 2021

Plus de LaMelo Ball, plus de Gordon Hayward, et une fois de plus c’est Cody Zeller qui va devoir jouer les héros.

Source image : YouTube

A force de répéter que les Hornets sont l’une des darlings de la saison en cours, voilà qu’un modjo venu d’on ne sait où pourrait bien avoir décidé de s’occuper de leur cas. Après Devonte’ Graham en début de saison et LaMelo Ball il y a peu, c’est cette fois-ci l’habitué de l’infirmerie Gordon Hayward qui a gagné le droit de retourner y faire un tour.

Ca ne s’arrêtera donc jamais pour Gordon Hayward. Successivement All-Star étonnant avec le Jazz, recrue phare à Boston, gravement blessé pour son premier match avec les C’s, revenu à un haut niveau plus que décent puis re-blessé au poignet puis… revenu à un niveau plus que décent avec Charlotte, voilà que Gordie se heurte de nouveau et de plein fouet à l’esprit haineux qui s’occupe de son fragile cas depuis quatre ans.

Sorti rapidement sur blessure après une entame de match énorme vendredi soir face aux Pacers, Gordon Hayward restera donc au repos pendant au moins quatre semaines, et pourrait être de retour uniquement pour les derniers matchs de la saison régulière. Une fin de saison que les Hornets devront donc gérer sans deux de leurs trois meilleurs joueurs, Gordon Hayward rejoignant LaMelo Ball chez le doc alors que Malik Monk est également absent en ce moment. Ca fait beaucoup là non disait une philosophe contemporain, et la quatrième place de Lolotte est aujourd’hui aussi méritée et chouette… qu’en danger. Le programme des dix prochains jours pour les Bzz Bzz ? Celtics, Thunder, Bucks, Hawks, Lakers et Cavs, soit deux adversaires directs dans la course aux Playoffs, deux grosses écuries et deux tanks, avec un objectif que l’on imagine situé autour du 4/6. La vie est ainsi faite, Charlotte devra lutter jusqu’au bout pour gratter sa place en postsesaon mais en cas de résistance validée la valeur du classement n’en sera que meilleure, parce que tabasser sa concurrence c’est bien mais le faire avec Cody Zeller en deuxième arme offensive merci de commencer à parler d’exploit.

On est reparti pour quatre semaines chez les Hayward, avec un Gordon de nouveau blessé et qui serait le responsable tout trouvé du trou de la Sécu s’il vivait en France. Focus désormais sur la suite des évènements pour les Frelons, focus sur un Terry Rozier qui va devoir passer en mode MIP, pour conclure une saison jusque-là quasi-parfaite, sauf sur le carnet de santé.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top