MVP Rankings

MVP Race – zoom sur le dossier Luka Doncic : le petit dernier de la bande n’est plus si loin de ses glorieux ainés

Luka Doncic 13 février 2021

Luka Doncic n’est pas toujours à 100%, mais quand il l’est c’est peut-être le meilleur d’entre nous.

Source image : YouTube

Tiens, si on profitait de ce dimanche pour faire le point sur cette INCROYABLE course au trophée de MVP ? Pas moins de huit candidats crédibles recensés à deux mois de la fin de la saison, quelques autres vraiment pas loin derrière, et bien malin qui peut sortir aujourd’hui le nom du futur lauréat. Ci-dessous ? Focus sur le dossier… Luka Doncic, le petit dernier de la bande qui n’est plus si loin de ses vieux collègues

Mais aussi…

Les stats

T’es pas candidat MVP si tu fais pas des stats de cochon, et si parfois Luka Doncic a de bonnes joues ses stats en ont aussi. Quasiment un triple-double de moyenne, déjà quelques soirées incroyables à son actif cette saison, et un seul tout petit bémol à noter au niveau… de l’adresse. Un peu distancé par ses adversaires en raison d’un énorme taux de tirs pris derrière l’arc notamment, Luka score beaucoup principalement car il shoote beaucoup, car il shoote énormément. 21 tirs pris tous les soirs pour moins de 50% au tir, 36% à 3-points c’est pas vilain non plus attention, du déchet également au lancer et c’est bien dommage. A côté de ça ? Luka reste l’un des quatre ou cinq joueurs de la Ligue capables de scorer 40 pions, de prendre 15 rebonds et de faire 15 passes… le même soir, scuze,

28,6 points à 48,2% au tir, 8,3 rebonds et 9,1 passes

Le bilan

Il parle pour l’instant en défaveur de Luka. 23 victoires et 21 défaites, le plus mauvais bail parmi les huit candidats concrètement identifiés aujourd’hui. Dans une course aussi folle les victoires seront scrutées et Luka Doncic en manque cruellement, à lui et aux Mavs donc de faire en sorte que le meneur slovène toque encore plus fort à la porte, en accumulant les wins d’ici la fin de la régulière. La Conférence Ouest reste ouverte, et si d’aventure les Mavs devaient terminer dans le Top 4 de cette jungle, hum, attention à l’outsider.

La dynamique

Couci-couça. Revenu aux affaires il y a peu en cartonnant tout ce qui se présentait sur son passage, Luka Doncic a connu un léger contre-temps ces derniers jours et ses Mavs se sont remis à perdre quelques matchs qui pourraient s’avérer au final essentiel si Luka veut concourir dans la course au MVP. Une question de jour puisqu’il sera de retour cette semaine mais, aujourd’hui, Doncic est loin d’être CE mec dont tout le monde parle, à contrario d’un Harden ou d’un Jokic en pleine bourre.

La narrative

Clairement ce serait la belle histoire, mais en même temps un paquet de rageux mettraient ça sur sa belle gueule plutôt que sur son talent et c’est bien dommage. Là où Luka Doncic ne devrait pas s’en sortir cette saison avec le plus beau des trophées individuels ? Le fait que la NBA semble lui promettre un destin blindé de ce même genre de trophée, alors minute papillon comme disent les vieux, et chacun son tour.

Et concrètement, le dossier

Concrètement, il a pris un peu de plomb dans l’aile, au moins autant que Luka a pris du bide durant la pause du All-Star Game. Pour s’en sortir il faudra être très fort, lâcher quelques mixtapes non pas énormes mais carrément historiques, mais dîtes-vous bien que le gamin est capable de tout alors gardez l’œil ouvert.

La grosse cote de la MVP race c’est lui et personne d’autre. mais qui dit grosse cote dit cote quand même. Côte de porc mais cote quand même.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top