Top Ten

NBA Top 10 du jour : que quelqu’un prévienne Jaxson Hayes, Reggie Jackson n’est pas un clic-clac

Jaxson Hayes

Fais comme l’oiseau.

source image : YouTube

Au petit-déjeuner, dans les transports avant d’aller au taf ou encore au fond de votre lit, retrouvez le Top 10 concocté par la NBA, le tout à la sauce TrashTalk. 

#10 : KZ Okpala envoie les chevilles de Dwayne Bacon rejoindre papa Johnny, puis termine à l’aise sur Gary Clark.

#9 : Tobias Harris sert un Ben Simmons pleine course qui place un dunk tomahawk sur Rudy Gay.

#8 : Jeff Teague lâche une passe de crevard à Robert Williams III qui – en bon joueur dodu – ignore ses défenseurs et tape un dunk de pachyderme.

#7 : Joli symbole de la rencontre : Draymond Green a trop de liberté et s’en va tranquillement tomar. La défense est nulle et Furkan Korkmaz aussi.

#6 : Paul George se la joue gros bras avant que Jaxson Hayes ne le renvoie jusqu’à Indiana.

#5 : Possession bordélique mais qui se termine bien depuis les huit mètres : Reggie Tatum.

#4 : Un jour viendra, Ja Morant dunkera depuis l’arc des 3-points. Aujourd’hui, c’est le petit nouveau Moses Brown qui en fait les frais. Moses Brown arrête le basket-ball. Moses Brown se met à la plomberie.

#3 : Cyjeune et si borg, ou l’inverse : Anthony Edwards tape un changement de direction entre les jambes et s’en va exploser l’arceau. Que pensait faire Robert Covington ? Vous avez deux jours.

#2 : Défi viril en haute altitude entre Nathan Knight et Jarrett Allen : le premier nommé en sort victorieux, avec une once de réussite. Résultat, un poster de porcinet à ne pas regarder avec un ami qui a la sueur facile.

#1 : À 6 ans, Jaxson Hayes a troqué son bon sens contre des qualités athlétiques. Reggie Jackson s’est fait détruire, même si on retiendra cette légère différence de taille. Puis après un tout, un grand est fait pour être plus grand qu’un petit.

Pour les images c’est juste en dessous, y’a plus qu’à cliquer. Nous ? On commence à avoir fait le tour alors on va tranquillement s’étirer un bon coup avant la suite. À très vite ? À très vite.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top