Sixers

Joel Embiid est revenu mais Joel Embiid s’est blessé : IRM dans la journée, je tu il nous croisons tous les doigts

Joel Embiid

La clim.

source : NBA League Pass

Elle était cette épée de Damoclès à laquelle on ne veut jamais avoir affaire, les Sixers ont – cette nuit – perdu leur franchise player en la personne de Joel Embiid, sorti sur blessure. Des images difficiles à relayer et encore plus à regarder, tant le pivot camerounais teste anormalement sa souplesse au niveau du genou. Tous les doigts de Pennsylvanie se croisent, et les lieux de culte jouent désormais à guichet fermé.

Et la jolie boxscore maison, c’est par ici

Ce qui devait être une belle soirée parmi tant d’autres cette saison, s’est soudainement transformé en nuit de la catastrophe. Abri d’un Wizards – Sixers intéressant à suivre, la Capital One Arena n’en retiendra finalement que le troisième quart-temps. Joel Embiid est alors en plein chantier : l’intérieur de Philadelphie compte d’ores et déjà une petite vingtaine, et s’apprête à remettre ça dans la peinture. À la réception d’un pick-and-roll finement joué par Tobias Harris, le Camerounais s’en va conclure sur un Garrison Mathews bien courageux. Problème, Joel Embiid ne se relève pas et tous les regards se désintéressent du jeu. Sur le ralenti, son genou plie dans la mauvaise direction et fait instantanément planer des craintes de blessure ligamentaire. Pour imager ce cas de figure, partons du principe que la jambe de Joel Embiid est un compas. Vous écartez ce compas au maximum, puis vous l’écartez encore plus que sa rigidité ne le permet. Un compas casserait puisque l’articulation entre les deux branches est en plastique, mais les ligaments humains peuvent permettre certaines folies. Ainsi, il ne reste plus qu’à espérer que les ligaments du pivot des Sixers ont tenu. En ce sens, la franchise de Pennsylvanie se veut rassurante et annonce une potentielle hyperextension, laquelle sera vérifiée par IRM dès le retour de l’équipe à Philadelphie. Dans le cas contraire, c’est le ciel entier qui s’abattrait sur les Sixers.

Premiers de la Conférence Est, à la recherche d’une épopée en Playoffs et heureux de voir leur Process fermer des bouches, les Sixers ne sont pas loin de déchanter. Malheureux titulaire d’un lourd passif à l’infirmerie, Joel Embiid pose cette saison 30,2 points, 11,6 rebonds, 3,3 assists, 1,4 contre et 1,2 interception à 52% au tir dont 42% de loin. Si rupture ligamentaire il y a, nul n’est sans savoir que son absence va totalement changer la donne concernant la fin de saison de Philly. Cette nuit encore, le Camerounais martyrisait la doublette Moritz Wagner – Robin Lopez à coups de posters, de fadeaways soyeux et d’imprenables moves au poste. Tout simplement injouable, le meilleur défenseur face à Joel Embiid est finalement son propre corps. Les Sixers sont repartis avec un succès devenu élément négligeable de l’histoire. Oui, la troupe de Doc Rivers emporte une quatrième victoire consécutive, bien enfouie au fond du sac de prières. Les prochaines heures risquent d’être importantissimes pour toute l’organisation Sixers, et plus particulièrement pour nous, fans de NBA. Que l’on aime le joueur ou non, sa domination résultait avant tout d’un retour au premier plan deux ans après sa Draft. Cet exercice 2020-21 semble enfin être le bon pour Joel Embiid qui joue ici une bonne partie de sa carrière.

Soulever le trophée de MVP et frotter la tête de Larry O’Brien, deux rêves que Joel Embiid peut réaliser dès l’issue de cette saison. En espérant que cette grosse torsion ne soit qu’une grosse torsion, et que cette épreuve ne se limite à la fonction d’une épreuve à savoir, être potentiellement surmontable. Croisons les doigts, pour le Cameroun et la balle orange.

1 Comment

1 Comment

  1. Kardar

    13 mars 2021 à 13 h 55 min at 13 h 55 min

    Je souhaite de blessure a personne mais honnêtement à force de faire du flopping depuis des années Jojo , fallait se douter que y aurait un retour de karma un jour .

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top