Rockets

P.J. Tucker ne veut plus jouer à Houston et souhaite rejoindre un contender : Bucks, Lakers, Heat, Nets, qui va remporter la mise ?

P.J. Tucker 6 septembre 2020

P.J. Tucker boude et demande son transfert, qui veut ?

Source image : YouTube

P.J. Tucker a officiellement demandé hier soir le divorce avec les Rockets. Après le départ de Russell Westbrook et James Harden, c’est au tour de Pidjay de vouloir partir. Et la manière avec laquelle il le fait n’est pas forcément des plus fair.

La news est tombée hier soir, juste avant le match opposant Houston à Sacramento. Après s’être échauffé, P.J. Tucker a décidé de ne pas jouer. C’est Stephen Silas, le coach rookie des Rockets, qui a donné plus d’informations au micro d’ESPN à la fin du match :

« Je pensais qu’il allait jouer ce soir. C’est décevant mais on peut comprendre que l’année est difficile.

Il a décidé qu’il n’était pas dedans et on a suivi son idée. Il faut aller de l’avant maintenant. »

Résultat, Tucker ne participera pas à la suite du road-trip de son équipe. Et on ne devrait donc plus voir P.J. sous le maillot des Rockets.

Son futur départ peut-être expliqué par deux raisons. Tout d’abord, la situation actuelle des Rockets, qui viennent d’enchaîner leur 14e défaite consécutive. Ils sont avant-derniers de la Conférence Ouest avec un bilan de 11 victoires pour 24 défaites. Ensuite, P.J. n’a jamais obtenu l’extension de contrat qu’il recherchait avec Houston. Il imaginait signer une prolongation de 24 millions de dollars sur deux ans, mais Houston n’était pas chaud. Il possède aujourd’hui un salaire de huit millions de dollars dans la dernière année de son contrat de quatre ans et 32 millions. Tucker aurait mal vécu cet épisode, qu’il aurait pris pour un manque de confiance. Coach Silas a également déclaré :

« Nous allons faire ce qui est le mieux pour le groupe et faire ce qui est le mieux pour P.J., ce qui est probablement de ne pas l’avoir ici. »

Silas connaît décidément une première saison de coaching compliquée. Récupérer les Rockets en plein cirque James Harden, avec plusieurs mecs qui veulent se barrer, on a connu plus simple pour débuter. Alors maintenant, on peut se demander où va atterrir P.J. Tucker, si transfert il y a. On le sait, Tucker souhaite rejoindre un contender, et le moins que l’on puisse dire c’est que le profil intéresse. Un défenseur qui n’hésite pas à se coltiner le meilleur scoreur d’en face et jouer pivot malgré ses 198 centimètres avec les chaussures, on n’en connaît pas beaucoup. Dureté, expérience, défense, avec quelques 3-points dans le corner, ça peut toujours servir, même si la production de P.J. a chuté cette saison à 4,4 points (36,6% au tir, 31,4% du parking) et 4,6 rebonds.

Selon ESPN, Brooklyn, Miami, les Lakers et Milwaukee ont déjà commencé les discussions autour de P.J. Tucker. D’autres rumeurs de transferts circulent également autour de ces franchises concernant LaMarcus Aldridge ou encore Andre Drummond. Le jeu des chaises musicales n’a pas encore tout révélé alors que la trade deadline approche.

On sait que les transferts de mi-saison sont souvent des petits ajouts dans un effectif déjà bien huilé en vue des Playoffs. Et c’est dans ce cadre-là que se situe P.J. Tucker. Reste à savoir quelle équipe a besoin d’un LeBron stoppeur (ça existe ?), à moins qu’il décide de rejoindre ce dernier aux Lakers. Affaire à suivre.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Sebb

    12 mars 2021 à 20 h 12 min at 20 h 12 min

    Je suis une fois de plus scandalisé, comme tant de cas récemment, notamment Iggy à Memphis avant son transfert à Miami, qui m’avait grave gonflé. T’es payé des millions pour jouer au ballon, même si c’est que 8 par an (lol), tu joues si ton coach te le demande, point barre. Tu fais comprendre à ton management que tu veux te barrer et tu gères ça en coulisse, mais tu fais ton job.
    On peut comprendre que tu ne sois pas content, ok, mis tu dois rester pro, je n’avais en plus vraiment pas cette image pour PJ Tucker.
    Y’a quelque chose qui ne tourne pas rond en NBA depuis quelque temps…
    Et ça m’énerve.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top