Celtics

Marcus Smart est de retour cette nuit : le pitbull des Celtics reprend du service, pour le plus grand malheur des attaquants adverses

Marcus Smart 2 août 2020

Marcus Smart de retour chez les Celtics après sa blessure, et il le fallait pour ramener du sérieux défensif dans cette équipe.

Source : YouTube

Après une blessure au mollet survenue le 30 janvier et un long mois de convalescence qui s’en est suivi, Marcus Smart fera son retour cette nuit contre Brooklyn. Le guard aura bien évidemment un temps de jeu réduit pour commencer, Brad Stevens ne veut prendre aucun risque.

Véritable âme de cet effectif de Boston, le soldat Smart manquait à l’appel depuis un peu plus d’un mois. Alors même si l’on se fie au classement, les Celtics ont su s’adapter et squattent aujourd’hui fièrement à une quatrième au classement de la Conférence Est avec un bilan positif de 19 victoires pour 17 défaites, après un léger trous d’air au cœur de l’hiver. Depuis l’absence de Smart ? 9 victoires pour 9 défaites. Elément crucial dans la rotation et le jeu des Celtics avec une contribution de 13,1 points, 6 passes et 1,8 interception depuis le début de la saison, Cucusse est le joueur que tout coach rêve d’avoir. Pas clinquant pour un sou mais une bête de travail, dur sur l’homme, il est le cœur et le… paquet dont dispose la gent masculine entre ses jambes de l’équipe de Boston. Bref, Marcus Smart est de retour, enfin, mais il sera néanmoins soumis à une limite de temps de jeu. En effet, ne mettons pas le pitbull avant la santé, ou les bœufs avant la charrue, un des deux, comme l’a rapporté Brad Stevens au micro d’ESPN :

            On va surveiller ses minutes. Je ne peux pas vous dire pendant combien de temps mais au moins plusieurs matchs. Je sais que Marcus a dit qu’il allait jouer, et il jouera. Mais je n’ai pas encore évoqué ce sujet avec le staff médical donc on verra. On va se réunir et nous établirons un plan de retour à partir de là ».

Le message est clair. Aucun risque ne sera pris, au… risque de subir une blessure par-dessus celle tout juste soignée. De plus, Brad Stevens peut se permettre de restreindre Marcus Smart. Comme évoqué précédemment, Boston est quatrième à l’Est et le planning des Celtics sur les deux prochaines semaines est… hétérogène, ce qui est propice au retour en douceur de Marcus. Brooklyn le 12 Mars, Houston le 15, Utah le 17, Cleveland le 18 et Sacramento le 20, Brad Stevens aura donc tout plaisir à effectuer un peu de load management. Il faut profiter de cette semaine de reprise pour monter en puissance et reprendre ses habitudes dans le collectif, l’objectif pouvant par exemple être les matchs contre Milwaukee les 25 et 27 Mars. Ces deux rencontres représentent un réel test pour ces jeunes Celtics qui auront bien besoin de leur leader défensif pour affronter Giannis et sa clique. Le Smartus qui a d’ailleurs donné son point de vue, comme le rapporte ESPN, sur le niveau des Celtics en son absence :

            « On a baissé en régime dans quelques secteurs, et principalement en défense. La fatigue est un fait. De plus, on a pu jouer seulement 28 minutes tous ensemble avec Kemba Walker, Jayson Tatum et Jaylen Brown ».

C’est sûr qu’avec si peu de temps de jeu tous ensemble, certains matchs peuvent vous glisser entre les doigts facilement. Enfin bon, on pourra compter sur le premier verrou de la défense des Celtics, ce soir, contre Brooklyn. Que demander de plus que d’affronter Kyrie Irving et James Harden pour son retour ? En tout cas, nous on va mater tout ça, et avec beaucoup de popcorn.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top