News NBA

Devin Booker et James Harden élus joueur du mois : deux incendiaires dont il faudra reparler très vite pour… un autre genre de trophée ?

Joueurs du mois Février 2021
Source : @NBA

Pas de pivot cette fois-ci mais bien deux arrières qui repartent avec le joueur du mois de février : Devin Booker à l’Ouest et James Harden à l’Est, deux récompenses méritées avec un grand M pour deux joueurs qui ont porté leur équipe dans les hauteurs de leur conférence respective. Et mine de rien, D-Book et le Barbu commencent sérieusement à s’insérer dans la discussion pour un autre genre de trophée…

Quel-mois-de-Devin-Booker. L’arrière de 24 ans est dans la forme de sa vie et reste sur des performances qui lui permettent donc de décrocher le premier trophée de Player of the Month de sa jeune carrière : D-Book a passé un cap et avec une équipe désormais Top 4 de l’Ouest, il fait partie sans aucun débat possible des meilleurs joueurs de sa conférence. L’ancien Wildcats termine le mois le plus court de l’année à 28 points, 4,5 passes décisives et 3,7 rebonds de moyenne, à des pourcentages plutôt mignons s’il vous plait (52% au tir dont 39,5% de loin). Il est ainsi le premier joueur des Suns à repartir avec la distinction depuis Amar’e Stoudemire en mars 2010, mais si Booker a fait le taf sur le plan individuel, c’est surtout sur le plan collectif que l’arrière a passé un cap puisque les Suns terminent le mois de février avec douze victoires en quinze rencontres et sont actuellement troisièmes à l’Ouest. Meilleur joueur d’une équipe sur le podium de la meilleure conférence de la Ligue ? Booker est donc en train de faire ses stats dans une équipe qui gagne, et ce pour la première fois de sa carrière. Initialement non-sélectionné dans la réserve de l’Ouest pour le All-Star Game, lolilol, D-Book sera finalement bien présent ce dimanche puisqu’il remplacera Anthony Davis blessé. Une deuxième étoile pour l’ex de Kendall Jenner (détail tellement important), qui continue ainsi son ascension parmi les superstars de la Ligue. Enfin, avec ses stats, et si les Suns continuent leur remontée à l’Ouest il faudra sérieusement commencer à causer du nom de Book quand on parlera du trophée de… MVP, car un joueur à 26 points de moyenne à 50% au tir dans une équipe qui gagne… on vous laisse volontiers finir la phrase.

Place désormais à ton barbu préféré. Si on pensait avoir tout vu de James Harden, entrevu durant des années à un niveau offensif stratosphérique à Houston, le voilà réinventé du côté de New York, dans un nouveau rôle de meneur gestionnaire mais toujours aussi génial qui lui va si bien. Après le Ramesse sixième homme d’OKC et le Isoramesse de Houston, voici donc le Harden 3.0, qui fait aujourd’hui les beaux jours des Nets en l’absence de Kevin Durant. Avec des moyennes de 25,6 points, 8,8 rebonds et 10,7 passes décisives à 49% au tir et 42% du parking en 37 minutes par match, James Harden a marché sur l’Est en février et devient même le premier Net a remporté le Player of the Month depuis Vince Carter en avril… 2007. Grâce à onze double-doubles et trois triple-doubles sur la période, le Barbu a mené son équipe à un bilan de 9 victoires pour 4 défaites, bilan qui a permis aux Nets de dangereusement se rapprocher des Sixers puisqu’une seule défaite sépare aujourd’hui les deux équipes. C’est déjà la onzième fois de sa carrière que James Harden remporte cet honneur, la première évidemment avec un autre maillot que celui des Rockets. Et pour fêter ça ? Le MVP 2018 et sa team se déplaceront ce soir à… Houston, pour le premier retour du Barbu honni dans la ville qui a fait de lui une star. En parlant de star, Djems sera évidemment présent dimanche à Atlanta pour le match des étoiles mais, surtout, il commence lui aussi à se faire un petit nom dans la course au trophée de MVP. Sans Kevin Durant, Harden est le moteur de cette équipe et avec des stats pareilles et une potentielle première place à l’Est on commence donc à doucement mentionner le garçon dans la course. Une chose est sûre, avec la forme fluctuente des Lakers et des Nuggets, la course au Podoloff a rarement été aussi ouverte et des joueurs comme James Harden ou Devin Booker ont clairement leur mot à dire s’ils continuent d’afficher ce niveau, avec les victoires qui vont avec.

Les arrières ont marché sur la Ligue en ce mois de février et Devin Booker et James Harden repartent donc avec le trophée de joueur du mois. Les deux pépères se retrouveront ce dimanche pour le All-Star Game et, qui sait, ils porteront peut être même le même maillot. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top